Etats-Unis : fusillade à l’aéroport international de Los Angeles

Aux Etats-Unis, une nouvelle fusillade a eu lieu à l'aéroport international de Los Angeles le vendredi 1er novembre. Le tireur que la police a identifié comme étant Paul Anthonu Ciancia, 23 ans, a tiré sur des agents des services de sécurité dans les transports. Il en a tué un et blessé plusieurs avant d'être arrêté à l'issue d'un échange de tirs avec la police. Il aurait agi seul.



Une fusillade à l'aéroport international de Los Angeles, a fait un mort, le 1er novembre 2013. AFP PHOTO/FREDERIC J. BROWN
Une fusillade à l'aéroport international de Los Angeles, a fait un mort, le 1er novembre 2013. AFP PHOTO/FREDERIC J. BROWN
L’incident s’est produit vendredi matin à 9h20 au terminal 3 de l’aéroport. Le tireur, Paul Anthony Ciancia, est un homme de 23 ans, vivant à Los Angeles. Il a réussi, avec son arme sortie d’un sac, à se frayer un chemin jusqu’au périmètre sécurisé. Là, il a ouvert le feu sur des agents de la TSA, l’agence américaine de la sécurité des transports qui étaient apparemment la cible qu’il visait.
 
A(RE)LIRE : Etats-Unis : treize morts dans la fusillade dans les locaux de l'US Navy -

 
Il a tué un agent et en a blessé plusieurs autres avant d’être lui même atteint de trois balles à la poitrine. Le tireur a été arrêté et se trouve maintenant dans un hôpital sous surveillance policière. Les passagers ont été bloqués pendant plusieurs heures à l’intérieur du terminal. Un reporter de Fox a résumé la situation sur son compte twitter en deux mots : « chaos et peur ».
 
A (RE)LIRE : Fusillade du Connecticut: un nouveau drame qui tétanise les Etats-Unis

 
Quand les premiers coups de feu ont été tirés, il y a eu un début de panique parmi les voyageurs, tout le monde se précipitant vers les portes de sortie, dans l’espoir d’échapper à la fusillade. Les décollages ont été suspendus, seuls les atterrissages étant autorisés.
 
Les policiers ont voulu s’assurer que le tireur n’avait pas un complice avec lui. Mais, selon le chef de la police de l’aéroport, tout semble indiquer qu’il ait agi seul. Le FBI est maintenant en charge de l’enquête pour découvrir les mobiles du tireur.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Samedi 2 Novembre 2013 - 15:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter