Etats-Unis: la dépénalisation de la marijuana dans deux Etats crée la confusion

Lors des élections américaines, deux Etats de l’ouest, le Colorado et Washington, ont dépénalisé l’usage de la marijuana qui reste interdit par le gouvernement fédéral. Les gouverneurs se demandent désormais comment ils peuvent respecter le vote de leurs électeurs sans violer la loi fédérale.



Etats-Unis: la dépénalisation de la marijuana dans deux Etats crée la confusion
À partir du 9 décembre dans l’Etat de Washington, et du 5 janvier au Colorado, les habitants auront le droit de posséder de la marijuana. Leurs gouvernements ne pourront s’y opposer puisque les électeurs ont voté en faveur de la dépénalisation.

Un seul problème : l’usage du cannabis est interdit par une loi du Congrès. Les droits des citoyens des deux Etats ont-ils la primauté sur les ordres du gouvernement central ?
Les deux gouverneurs se sont tournés vers le ministère de la Justice. Celui-ci, très embêté, examine la question. En 2010, il avait rejeté une mesure identique en Californie.

Les divers services fédéraux anti-drogue et les instituts de la santé sont fermement opposés à la légalisation.
Dix-huit Etats et le district de Columbia autorisent la vente de la marijuana mais uniquement à des fins médicales. Le Mexique voit d’un mauvais oeil la dépénalisation qui va encore enrichir un peu plus les cartels : l’an dernier, les agents anti-drogue ont saisi près de 2 mille tonnes de marijuana, contre 30 tonnes de cocaine et 13 d’héroine.

Les partisans de la dépénalisation souligne de leur côté qu’elle rapportera des centaines de millions de dollars de recettes qui pourront être utilisées pour l’éducation… et la santé !
 
 
RFI


Dimanche 11 Novembre 2012 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter