Etats-Unis : une querelle politique marque le 1er anniversaire de la mort de Ben Laden

On s'en souvient, il y a un an, Barack Obama avait donné l'ordre de donner l'assaut à la maison où vivait le chef d'al-Qaïda, Oussama Ben Laden, au Pakistan. Mais aujourd'hui, certains suspectent le président américain d'utiliser cette opération pour assurer sa réélection. Du coup, Barack Obama contre-attaque et s'en prend à son rival républicain Mitt Romney.



Etats-Unis : une querelle politique marque le 1er anniversaire de la mort de Ben Laden
Ce premier anniversaire est assombri par une querelle politique entre Barack Obama et Mitt Romney qui aurait sans doute réjoui Ben Laden. A l’origine de la controverse, une vidéo publicitaire dans laquelle l’équipe de campagne du président américain a insinué que Mitt Romney, s’il avait été président, n’aurait peut-être pas eu le courage d’approuver le raid qui présentait de nombreux risques.

Cette mise en doute des capacités du candidat républicain a déclenché une vague de protestation non seulement à droite, mais aussi à gauche. La patronne du site Huffington Post, a qualifié la tactique de « méprisable ». Comme Romney avait déclaré en 2007 qu’il ne voyait pas la nécessité de remuer ciel et terre pour capturer un seul individu, qui serait vite remplacé, Barack Obama, sans nommer son rival, a riposté :
« J’ai dit que j’irai chercher Ben Laden si nous avions l’occasion de le faire, et je l’ai fait. S’il y a en d’autres qui ont dit une chose et maintenant disent qu’is auraient fait autre chose, je leur laisserai le soin de l’expliquer ».

Par cette remarque, Obama a voulu souligner le caractère de girouette de Romney à qui l’on reproche de changer souvent d’avis selon les circonstances. L’intéressé a, quant à lui, affirmé qu’il aurait pris la même décision que le président, ajoutant, sans que ce soit un compliment : « Même Jimmy Carter l’aurait fait ».

RFI


Mardi 1 Mai 2012 - 11:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter