Exportateurs d’énergie en 2020 : Le Sénégal et la Mauritanie parient sur une hausse de la demande



Le Sénégal et la Mauritanie pourraient devenir exportateurs d’énergie en 2020 grâce à leur gisement  sous-marin, selon des spécialistes du secteur. Après avoir foré seulement quatre puits, la compagnie américaine Kosmos Energy estime à quelques 560 milliards de m3 les réserves de gaz d’un gisement à cheval sur les deux pays. Le porte parole de l’entreprise, Thomas Golembeski, indique que la prospection de pétrole suivra. La société britannique Cairn Energy qui mène des explorations pétrolières aux « résultats positifs » au large du sud-ouest du Sénégal, a récemment annoncé, de son côté, le prochain démarrage de son quatrième puits. Le Sénégal et la Mauritanie parient sur une hausse de la demande à long terme, un redressement du marché et leur proximité avec l’Europe. 


Jeudi 28 Avril 2016 - 10:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter