Exposition: La Palestine exprime son désir d'une amélioration de sa condition humaine à travers une œuvre d'art

Le cabinet Thorinius Consulting en collaboration avec deux artistes à savoir le sénégalais Mamadou Ndiaye « Thio » et le palestinien Hani Zurob représenté par le conseiller culturel de l’ambassade de la Palestine à Dakar Anas Abderrahim ont organisé, ce mardi 11 mai, au théâtre national Daniel Sorano un point de presse suivi de vernissage. L’exposition des œuvres des deux artistes porte sur le théme de la «lutte». Il s’agit de la lutte comme «sport», en plus de la lutte pour «l’unité africaine» et enfin de « la lutte du peuple palestinien pour l’accès à une souveraineté».



Exposition: La Palestine exprime son désir d'une amélioration de sa condition humaine à travers une œuvre d'art
Présent au point de presse suivi de vernissage organisé ce mardi 11 mai au théâtre national Daniel Sorano par le cabinet Thorinius Consulting en collaboration avec deux artistes à savoir le sénégalais Mamadou Ndiaye « Thio » et le palestinien Hani Zurob, l’ambassadeur de la Palestine à Dakar, le Dr Jabr Abu Al Naja a confié que «le peuple palestinien, aujourd’hui, a plus que jamais besoin de cette expression de solidarité de la part de tous ceux qui croit à la justice de sa cause».

Il a soutenu son désir de voir un vent d’espérance pour le peuple palestinien à travers cette exposition qui entre dans le cadre de la biennale Dak’art 2010:«j’espère que cette exposition nous apportera un souffle nouveau pour nous engager d’avantage, tous ensemble, pour l’amélioration de la condition humaine en Palestine et en Afrique, et pour que cesse ce cycle infernale de souffrance de 62 ans d’injustice »

Pour Anas Abderrahim, conseiller culturel à l’ambassade de la Palestine, ce travail de l’artiste Hani Zurob est une fenêtre pour les palestiniens sur le reste du monde. Il a montré que ces tableaux traduisent la souffrance de ce peuple victime de la colonisation juive depuis plusieurs dizaines d’années. Une peine matérialisée aussi par la couleur noire sur les tableaux. «Mais il a exprimé la joie et l’espérance du peuple palestinien de voir cette situation évolué grâce à l’appuie des peuples frères à travers le peu de blanc sur ses travaux» a-t-il estimé.

Quant à l’artiste sénégalais Mamadou Ndiaye « thio », il a montré son amour pour la lutte traditionnelle sénégalaise à travers ses tableaux. Il a expliqué que l’utilisation de la couleur noire sur ses œuvres montre tout son amour pour ce terroir dont le noir est le symbole. Il a utilisé des cornes dont l’usage exprime son désire de voir un continent africain unifié dans un bref délai.

Ibrahima Diaby (stagiaire)

Mercredi 12 Mai 2010 - 17:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter