Face à la pression, Aliou Sall lâche Petro Tim Sénégal pour Timis Corp Afrique

Aliou Sall a finalement jeté l'éponge au lieu de s'expliquer. Face à la forte pression de l'opposition et des responsables de la société civile, le frère du président de la République, par ailleurs maire de Guediawaye a lâché Timis Corporation Sénégal.



Face à la pression, Aliou Sall lâche Petro Tim Sénégal pour Timis Corp Afrique
"Pour mettre à l'aise le President de la République j'ai démissionné de mon poste d'Administrateur de Timis Corporation Senegal", a déclaré Aliou Sall sur sa page Facebook il y a quelques minutes.

Cette démission intervient au moment où une trés forte pression est exercée par l'opposition et des pans de la société civile. Ils lui demandent de s'expliquer et d'apporter des précisions sur les conditions de signatures des contrats pétroliers mais aussi la situation de conflit d'intérêts. Wattu Sénégal, le principal front de l'opposition a, d'ailleurs, décidé de porter plainte contre Aliou Sall, le frère du président de la République.

Dans son message, le maire de Guediawaye a tenu à formuler des remerciements. "Je remercie tous les amis et parents qui me soutiennent dans cette campagne de diabolisation dont je suis victime". Aliou Sall de déclarer: "Pour mettre à l'aise le President de la République j'ai démissionné de mon poste d'Administrateur de Timis Corporation Senegal".

Il a ainsi suivi les conseils de l'architecte, Pierre Goudiaby Atépa qui lui a demandé publiquement de démissionner de Timis Corporation Sénégal. Ce conseil est effectué il y a juste 48 heures.

L'homme d'affaire et non moins maire de Guediawaye se fond dans des remerciements envers son bienfaiteur et ami Roumain. "Je remercie Monsieur Frank Timis et le groupe Timis Corp. de m'avoir renouvelé leur confiance en me confiant le développement des projets d'avenir dans le continent. Je remercie surtout Monsieur le Président de la République de m'avoir soutenu et compris durant ces moments tendus".


Jean Louis DJIBA

Jeudi 13 Octobre 2016 - 22:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter