Face aux délestages, Karim Wade veut une centrale électrique



Face aux délestages, Karim Wade veut une centrale électrique
« Le ministre d’Etat, ministre de l’Energie a sollicité, dans un délai de quinze jours, les banques présentes à Dakar pour un prêt de 55 milliards de F Cfa à la Sénélec. Une manne financière qui devrait servir à la construction d’une centrale de 50 mégawatts ». C’est l’information à la Une du journal l’As de ce jeudi.

C’est ainsi qu’il a rencontré « les banques présentes à Dakar avant-hier dans ses bureaux sis à l’immeuble Tamarro. Les dix-huit responsables des établissements bancaires de Dakar, à l’exception de la Diamond Bank qui n’a pas encore démarré ses activités, ont pris part à la rencontre ».
Seulement devant les délestages récurrents, cette solution à long terme ne fait pas pour le moment l’affaire des sénégalais. « Même si le montant est réuni par les établissements bancaires présents à Dakar, des experts croient savoir qu’il ne faudrait pas moins de six mois pour installer une centrale de 50 mégawatts. L’alternative qui s’offre aux responsables du ministère de l’Energie serait peut-être de louer une centrale, le temps que les travaux de construction prennent fin. Mais nos interlocuteurs renseignent que cette location peut aller jusqu’à 500 millions de F Cfa/mois. Un luxe que notre pays ne pourrait sans doute, pas se permettre ».

Un autre problème, « la Sénélec fait aussi face à un déficit structurel. Dans le budget 2011, 9 milliards de F Cfa sont prévus pour l’entreprise. Une goutte d’eau dans la mer si on sait que les besoins de la Sénélec sont estimés à près de 60 milliards de F Cfa par un récent audit du cabinet Mackenzie commandité par Karim Wade ».


Jeudi 28 Octobre 2010 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter