Fatou Sarr Sow : «Les hommes politiques sérieux devraient avoir un plan… »

La Directrice du Laboratoire Genre est d’avis que les tournées économiques du président de la Républiques ont aussi des relents politiques parce que les élections se tiendront en 2017. Selon Fatou Sarr Sow, cela devrait pousser les hommes politiques à se préparer en conséquence au lieu de s’enfoncer dans des débats stériles.



Fatou Sarr Sow : «Les hommes politiques sérieux devraient avoir un plan… »
«La date officielle des élections c’est 2019. Mais à mon avis il y aura des élections en 2017. Au regard des faits, les tournées économiques sont des tournées inscrites dans le système que nous avons». Ces propos sont de Fatou Sarr Sow, la Directrice du Laboratoire genre qui s’exprimait sur les ondes de Sud fm. Et de poursuivre : «Mais en même temps c’est une campagne qui permet au chef de l’Etat d’être à proximité des populations. Sinon pourquoi aurait-il déployé tous ces efforts si ce n’était pour un but précis ? »

Selon elle, Macky Sall a même intérêt à aller aux élections en 2017 : «Parfois ce que lui donnent le droit et ses intérêts politiques il y a une connexion. Et ce président de la République a intérêt à aller aux élections en 2017 parce qu’on est dans une société où ce n’est pas seulement les résultats qui vous donnent la confiance du peuple. Nous sommes dans une société où la notion de statut est extrêmement importante. Si le président respecte sa parole, ça lui donnera plus de voix que le reste. Il y a des gens qui sont prêts à l’accompagner s’il respecte sa parole mais qui auront la même détermination à le combattre s’il revient sur sa promesse. Donc c’est une ruse politique à laquelle il est en train de s’adonner. Arque qu’il connait sa date, et pendant que les gens tergiversent sur ça».

La sociologue s’est aussi attaquée aux hommes politiques qui se laissent emporter par la tenue ou non des élections en 2017 : «De toute façon, les hommes politiques sérieux devraient se dire que les deux possibilités existent et avoir un plan A et un plan B, et développer, par rapport à 2017. Mais aujourd’hui, les acteurs politiques sont plus dans le tiraillement entre les dates, pendant que lui est en train de dérouler tranquillement», a-t-elle conclu.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 26 Juillet 2015 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter