Faux monnayage: Thione Seck risque très gros

La peine ne pourra être inférieure à cinq (5) ans de travaux forcés et un (1) million de F CFA d’amende, stipule l’article 119 du Code pénal.



Faux monnayage: Thione Seck risque très gros
C’est le moins que l’on puisse dire. Mêlé à une affaire de faux monnayage, le chanteur risque très gros. Selon l’article 119 du Code pénal quiconque aura contrefait, falsifié ou altéré des signes monétaires ayant cours légal sur le territoire national où à l’étranger, sera puni des travaux forcés à perpétuité et d’une amende décuplée de la valeur desdits signes et au moins égale à la 20 millions de F CFA. 


Vendredi 29 Mai 2015 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter