Favorable à la dépénalisation de l'homosexualité, Me Sidiki Kaba "a déjà échoué", selon Me El Hadj Diouf

La dépénalisation de l’homosexualité revient dans les débats suite à l’élection de Me Sidiki Kaba au ministère de la Justice. Ce dernier qui jadis avait déclaré qu’il opte pour la dépénalisation de l’homosexualité au Sénégal n'échappera pas aux critiques et mis en garde de Me El Hadj Diouf et des responsables de l’ONG Jamra.



Favorable à la dépénalisation de l'homosexualité, Me Sidiki Kaba "a déjà échoué", selon Me El Hadj Diouf
Me El Hadj Diouf, avocat parlementaire qui n’est pas satisfait du nouveau gouvernement s’est prononcé sur la nomination de Me Sidiki Kaba comme ministre de la Justice qui avait plaidé la dépénalisation de l’homosexualité. L'avocat de déclarer que "notre peuple ne l’acceptera jamais, le Sénégal n’acceptera jamais la légalisation de l’homosexualité ça c’est clair. Même s’il est nommé  ministre il a  déjà échoué ». Me Diouf qui se désole de la mise sur pied du nouveau gouvernement lance un appel à Macky Sall. "Ce qui est inacceptable c’est de prendre la  direction du ministère de la justice au moment où le Sénégal traque les biens mal acquis et au moment où son client bénéficie de la liberté provisoire. Donc il est lui-même juge et partie. Dans l’affaire Habré il fait partie des avocats des victimes entre guillemets d’Habré et tout le monde sait que c’est le ministère de la justice qui pilote tous ces dossiers. Ce gouvernement là n’ira nulle part, le premier ministre n’a aucune compétence et j’ai peur pour mon pays. C’est du pure amateurisme", a-t-il pesté sur les ondes de la RFM. Toutefois, "mon ami Macky Sall doit se ressaisir et nommer l’homme ou la femme qu’il faut à la place qu’il faut», propose-t-il.

Face à un nouveau ministre de la Justice qui milite pour la dépénalisation de l'homosexualité, l'ONG Djamra n'a pas manqué de réagir.  Son porte-parole du jour, Mame Matar Guèye rappelle: "Macky Sall avait donné sa position sur ce débat. Il ajoute que : « il avait fait cette déclaration en 2009 au lendemain du scandaleux mariage homosexuel de Mbao à l’occasion  duquel neuf  homosexuels ont été interpellés par la police au terme de l’article 319 du code pénal sénégalais qui condamne les unions contre nature.  Me Sidiki Kaba actuel ministre de la justice était à l’époque président d’une organisation des droit de l’homme dont la position est bien connu en la matière, mais  aujourd’hui  le contexte a totalement changé Me Sidiki Kaba est aujourd’hui membre du gouvernement, de surcroit ministre de la république et travaillant sous les ordres de Macky Sall. Celui  qui le jeudi 11  Avril 2013  a choisi un lieu aussi officiel que le palais de la république, aussi solennel que le conseil des ministres  la société sénégalaise forte de son ancrage dans ses valeurs  culturelles et religieuses ne peut s’accommoder d’une dépénalisation de l’homosexualité. Et ce dernier avait ensuite courageusement récidivé en Juin 2013  à l’ occasion de la visite officiel du chef de la plus grande puissance diplomatique, économique et militaire  du monde, et devant toute les chaines de télévision du monde, en regardant le président Obama dans les yeux pour lui dire que  tant que lui Macky Sall sera au pouvoir le Sénégal ne dépénalisera jamais l'homosexualité sous son magistère. C’est donc cette position  qui nous importe  tout le reste n’est que des agitations stériles", 

Lamba Ka

Mercredi 4 Septembre 2013 - 15:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter