Fesman : Imbroglio autour des 105 milliards de dépenses de Me Wade

Le Festival mondial des arts nègres (Fesman) organisé à grandes pompes par l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade cache un imbroglio qui risque de couter au Sénégal beaucoup plus que les 105 milliards de francs Cfa annoncés par le Président Macky Sall. Car, jusqu’à présent, des prestataires étrangers courent derrière leurs fonds.



Fesman : Imbroglio autour des 105 milliards de dépenses de Me Wade
Les 105 milliards de francs Cfa annoncé par le Président Macky Sall constituant les dépenses que son prédécesseur Me Abdoulaye Wade a effectuées lors du Fesman ne constituent en réalité que la face visible de l’iceberg.

En effet, nos confrères de Libération qui se sont penchés sur la question ont découvert que non seulement les dépenses lors de cet événement devaient être plafonnées à 5 milliards de francs Cfa, mais la dette du Sénégal va aller crescendo du fait que les pays créanciers réclament encore leur dû.

C’est le cas notamment de la France et des Etats-Unis qui ont saisi le Sénégal afin que leurs ressortissants puissent rentrer dans leurs fonds. Ce qui est différent du contentieux de 36 milliards de francs Cfa nés du Fesman.

Mais, les découvertes troublantes ne s’arrêtent pas là puisque, révèle le journal, la somme dont Macky Sall a fait état devait constituer à payer les prestataires. Or, aucune réalisation hormis les pavillons montés à Ngor n’est connue.

Cerise sur le gâteau, le milliard de franc Cfa que le Gabon avait offert au Sénégal à titre de don demeure introuvable.

Ousmane Demba Kane

Mardi 16 Mai 2017 - 10:19




1.Posté par mayday le 17/05/2017 00:43
Un président ne fait pas de garouwalé , ill prend des décisions.
On reconnait les âmes faibles à l'usage qu'ils font du pouvoir.
Manifestement il est acculé et perd contrôle, çà n'augure rien de bon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter