Festival national interscolaire de Théâtre et de Poésie : le civisme et la citoyenneté favorisés



La cérémonie de lancement de la première édition du Festival national interscolaire de Théâtre et de Poésie s’est tenu ce mercredi au centre culturel Blaise Senghor, sous le thème : «Droits et Devoirs de l’enfant».
 
 Initié et dirigé par l’humoriste et comédien Kader Diarra, la première édition du Festival est entièrement réservée aux écoles élémentaires, qui vont présenter des pièces de 15 à 20mn en plus des poésies déclamées.

Selon, son initiateur, «l’objectif global du Festival est de favoriser la mise en place d’un cadre de rencontre et d’échanges d’expressions culturelles pour les élèves du Sénégal. Dakar, Saint Louis, Fatick, Thiès, Kaolack et Ziguinchor sont les régions qui vont compétir ».

M. Diarra explique que  «le Festival national interscolaire de théâtre et de poésie va se dérouler les 24, 25 et 26 avril au théâtre national Daniel Sorano les après-midi de 15 heures à 18 heures.

A en croire l’humoriste comédien, «le projet porte sur 16 millions et 25% du budget est déjà acquis».

Parrain du Festival, Sidy Same de la CNRE a clarifié que Kader a reçu une autorisation, un quitus qui est un agrément qui lui permet de protéger son projet.

«Cet agrément est envoyé à toutes académies, à toutes les inspections, pour que Kader et son organisation aient le droit de pénétrer dans les écoles. Il faut dire qu’il y aura des poursuites judiciaires pour ceux qui vont tenter d’utiliser les enfants au nom des établissements, sans avoir l’autorisation du ministère. Donc, cette autorisation est un agrément donné à ce festival qui est aussi suivi par la présidence de la République», averti M. Same.



Jeudi 20 Avril 2017 - 15:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter