Fonds de dotation : Aliou Sall et Thimbo gavés, Khalifa Sall voué aux gémonies

La répartition du fonds de dotation de cette année frise le clientélisme. Là où la mairie de la ville de Dakar recevait deux milliards, elle n’a été dotée que de 160 millions de francs tandis que les villes de Pikine et de Guédiawaye dirigées respectivement par l’oncle et le frère du président de la République engrangent 180 millions chacune. L’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) remporte le jackpot avec 360 millions tandis que l’Association des Maires du Sénégal (AMS) qui recevait d’habitude une enveloppe de 160 millions se retrouve avec 250 millions. Elle est présidée par Aliou Sall, maire de Guédiawaye. Les mairies surtout celles de Dakar auront du souci à se faire avant la fin de l’exercice avec la modicité des sommes qui leur sont allouées.



Fonds de dotation : Aliou Sall et Thimbo gavés, Khalifa Sall voué aux gémonies
Le pouvoir ne semble pas porter dans son cœur, le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Après l’épisode de l’emprunt obligataire, il lui a encore fait avaler des couleuvres dans la répartition du fonds de dotation. Dakar faisait une répartition des deux milliards reçus du fonds de dotation aux 19 communes qui sont sous son giron. A cet effet, les communes de Parcelles assainies et Grand-yoff se retrouvaient avec 250 millions.
 
En revanche pour cette édition, la donne est tout autre. En effet, sur l’enveloppe de 20 milliards, les cinq grandes villes (Dakar, Pikine, Guédiawaye, Rufisque et Thiès) et les 552 communes se partagent 13 milliards de francs CFA. La ville de Dakar a été fortement lésée par l’arrêté interministériel N° 04-796 du 27 mars 2015 portant répartition des fonds de dotation aux départements et aux communes. En effet, la capitale n’a bénéficié que 160 millions de nos francs. Alors que les villes de Pikine et de Guédiawaye respectivement dirigées par Abdoulaye Thimbo (oncle du président) et Aliou Sall (frère du président) reçoivent 180 millions. Soit 20 millions de différence si l’on considère le caractère stratégique et le poids.

La réforme de l’acte III de la décentralisation justifierait cette répartition «ubuesque». A la place des deux milliards qu’elles se partageaient, les 19 communes de Dakar ramasses des miettes des fonds de dotation. Les enveloppes se situent entre 18 et 44 millions de francs CFA. Grand-yoff et Parcelles assainies remporte la parle avec 44 millions tandis que Yoff prend 37, Médina 38, Gueule Tapée 34 millions. Dakar-plateau s’est retrouvé avec 27 millions alors que Gorée se taille la portion congrue avec 18,4.

 

Jean Louis DJIBA

Mercredi 15 Avril 2015 - 09:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter