Fonds de dotation : Aliou Sall gonfle de 160 à 250 millions à l'AMS, ASP décroche le jackpot

Les incongruités de la répartition des Fonds de dotation ne sont simplement du côté des communes. Les structures d’appui aux collectivités locales ainsi que les organisations faîtières ont été grassement pourvues, particulièrement celles pilotées par la famille ou proche du chef de l’Etat. En effet l’Association des Maires du Sénégal (AMS) qui de tout temps recevait une enveloppe de 160 millions a connu une hausse de plus de 60%.



Le ministère de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire et de celui du Budget ont bien gavé le frère du président de la République, Aliou Sall, par ailleurs Maire de Guédiawaye. La dotation de l’AMS passe de 160 à 250 millions. Des explications n’ont pas été fournies sur cette hausse drastique du budget de cette structure qui regroupe les maires du Sénégal.

L’Agence d’assistance de Sécurité de Proximité (ASP), dirigée par Me Pape Khaly Niang ne se plaint pas du tout. On ne sait pas quelle gymnastique, elle s’est retrouvée avec une somme de 360 millions de francs CFA.

Les différentes Agences régionales de développement (ARD) vont se partager 777 millions alors que les agences de développement local (ADL) bénéficient de 400 millions pour leur fonctionnement. Même Alé Lo a été servi dans cette répartition. L’Union des Associations d’Elus locaux (UAEL) va empocher 50 millions de nos francs là où l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales se contente de 10 millions.
 

Jean Louis DJIBA

Mercredi 15 Avril 2015 - 10:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter