Fortes pluies à Matam: Après les dégâts, les morts



Pas plus tard qu’avant-hier, la  direction de la météo était montée au créneau pour sonner l’alerte dans la région de Matam. Zone qui  risquait d’être inondée. Ceci, après la forte pluie de plus de cinq tours d’horloge, accompagnée d’orage, avait fini de s’abattre. 29 mm de précipitations dans la commune de Matam. Et 51 mm, aux alentours dans les communautés rurales telles que Dabia, Mogo Ciré  Sala. 80 mm de pluie donc au total.


Les dégâts n’avaient pas tardé à être listés : La Route Nationale (RN) n° 2 coupée à hauteur de Boki Djawé, de nombreuses familles presque dans la rue avec leurs maisons envahies par les eaux, le trafic routier interrompu. Pis, du fait des routes transformées en mare, les usagers étaient obligés d’utiliser des charrettes pour traverser. Le pont  entre Boki Djawé et Dabia, avait aussi cédé.
A la suite de ces fortes pluies, des morts, il y a aussi. Ils sont cinq (5) au total.  Tous presque des garçons venus des localités de Dabia, Ouro Sidy dont l’un était âgé de 14 ans.


Le trafic routier étant toujours coupé, il tentait de traverser la route que la pluie a transformé, avec ses parents lorsqu’il a péri noyé, livre le correspondant de la Rfm qui relève le calvaire des populations.


Samedi 12 Juillet 2014 - 17:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter