Forum sur la recherche économique et social, Aminata Touré en veut pour l'énergie, l'économie numérique, l'élevage, la pêche

Le Premier ministre, Aminata Touré présidait la première édition du Forum de vulgarisation des résultats de la recherche économique et sociale au Sénégal. La rencontre permet de recueillir les attentes des décideurs politiques et du secteur privé sur la vie économique et sociale nationale et régionale.



Forum sur la recherche économique et social, Aminata Touré en veut pour l'énergie, l'économie numérique, l'élevage, la pêche

« En effet, face à la multiplicité et la complexité des problématiques économiques et sociales auxquelles les Gouvernements sont de plus en plus confrontés, exacerbées par les mutations rapides de l'économie mondiale, force est de reconnaître que la différence entre les Nations est fortement influencée par la place accordée à la recherche et à l'innovation, dans la conduite des politiques publiques »,  a dit le Premier ministre.


Le forum facilite une rencontre d'échange entre les chercheurs, décideurs et acteurs privés. « Par la variété et la qualité des recherches qu'elles mènent dans les secteurs notamment de l'éducation, de l'agriculture et de la protection sociale, les institutions de recherche comme le CRES donnent aux décideurs que nous sommes les évidences et les points d'appui dont nous avons besoin pour la formulation et la conduite des politiques », confie Aminata Touré.

La Stratégie de Croissance Accélérée (SCA), dans sa fonction d'animation économique, à travers le partenariat développé avec le Consortium pour la Recherche Économique et Social (CRES), offre au monde académique et de la recherche l'opportunité d'une plus forte implication dans les cadres des grappes de croissance.

Fort de cette utilité, le chef du gouvernement, « engage donc le Secrétaire permanent à œuvrer au renforcement de ces partenariats autour d'autres thématiques, tous aussi importants, comme l'énergie, l'économie numérique, l'élevage, la pêche ».

Aujourd'hui, Selon Aminata Touré,  la variable « Maîtrise de la donnée » devient capitale pour tout effort de développement de notre économie. C'est la raison pour laquelle, j'invite tous les acteurs du développement, particulièrement le secteur privé à s'appuyer sur les résultats de la recherche pour une amélioration continue des performances de leurs entreprises ».



Mardi 7 Janvier 2014 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter