France : Les deux évadés de Moulins-Yzeure arrêtés

Après 48 heures de cavale, les deux hommes qui s'étaient évadés dimanche de la maison centrale de Moulins-Yzeure (Allier) ont été retrouvés mardi matin peu avant 6h00 en région parisienne, a annoncé le ministère de l'Intérieur.



Christophe Khider, 37 ans, Omar Top El Hadj, 30 ans, ont été identifiés sur l'autoroute A86, près de Créteil (Val-de-Marne) alors que les deux hommes circulaient à bord d'une nouvelle voiture volée.

Dans un communiqué, la ministre Michèle Alliot-Marie a adressé ses "vives félicitations aux fonctionnaires de la Brigade Anti-Criminalité du Val-de-Marne qui ont procédé à l'interpellation des "deux dangereux malfaiteurs". Michèle Alliot-Marie "salue l'efficacité de l'ensemble des services de police et de gendarmerie dont la mobilisation et le déploiement ont permis cette arrestation moins de quarante-huit heures après l'évasion".

Selon RTL, Christophe Khider a été blessé lors d'échanges de coups de feu avec les policiers et a été évacué d'urgence à l'hôpital.

Les fuyards avaient été vus pour la dernière fois lundi à 5h du matin à Saint-Laurent Blangy (Pas-de-Calais), heure à laquelle ils ont dérobé l'Opel Astra d'une femme. Les deux hommes avaient tenté d'emmener de force avec eux la propriétaire du véhicule, mais celle-ci s'est débattue et ils avaient fini par s'enfuir sans elle.

Avant d'être vus pour la dernière fois à Saint-Laurent Blangy, les fuyards avaient pris en otage un homme et son petit-fils sur la commune de Camon (Somme), après avoir percuté par l'arrière dimanche soir vers 23h leur véhicule Volkswagen.

Ils ont dérobé la carte bancaire de l'adulte avec laquelle ils ont retiré 300 euros à un distributeur automatique de billets dans le secteur de Villers-Bretonneux. Arrivés à Arras (Pas-de-Calais) par l'autoroute, dont ils ont réglé le péage avec la carte bancaire d'un de leurs otages, les fuyards ont relâché le grand-père et son petit-fils lundi vers 5h du matin. C'est ensuite qu'ils ont dérobé l'Opel Astra.

Christophe Khider et Omar Top El Hadj avaient déjà pris en otage deux gardiens de la centrale de Moulins au moment de leur évasion. Ils les avaient libérés dimanche vers 19h dans l'Essonne, avant de filer vers le nord à bord d'une Audi A4 volée.

Christophe Khider est un braqueur multirécidiviste, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1999 pour un vol à main armé au cours duquel il avait tué un otage. Il est également l'auteur d'une tentative d'évasion ratée de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) en 2001 au cours de laquelle il avait pris des otages avec un complice avant de se rendre. Il était libérable en 2045.

Omar Top El Hadj est, lui, connu des services de police pour vols, recel, infraction à la législation sur les armes et tentative d'évasion. Il avait été condamné pour un vol à main armée au cours duquel il avait tiré sur un policier et il avait été blessé. Il était libérable en 2020.

La femme de Christophe Khider et la soeur de Omar Top El Hadj, qui étaient au parloir dimanche après-midi avant leur évasion, ont vu leur garde à vue renouvelée lundi après-midi.

La mère de Christophe Khider, Claude Charles-Catherine qui habite à Saint-Maurice (Val-de-Marne) à quelques kilomètres seulement de l'endroit où son fils a été arrêté, a réagi sur RTL à cette arrestation en déclarant: "j'aime à penser que mon fils peut-être venait comme un petit garçon vers moi (...) Je sais qu'il est vivant donc ça fait du bien à mon cordon ombilical, mais en même temps je ne peux pas m'empêcher de penser que ça va être l'horreur multipliée par mille maintenant."

Egalement interrogée sur RTL, Isabelle Pozzi, la mère de l'autre évadé, Omar Top El Hadj, s'est dite "soulagée qu'il soit vivant": "(...) et en même temps je me dis que là il va prendre, il va reprendre encore je ne sais pas combien d'années (...) Il mourra en prison pour moi". AP

Source : AP

AP

Mardi 17 Février 2009 - 07:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter