France: le casting «de combat» du gouvernement Valls

Annoncée comme un « gouvernement de combat » par François Hollande, la nouvelle équipe qui entoure Manuel Valls est composée de 16 ministres. La liste des secrétaires d'Etat sera dévoilée la semaine prochaine.



Après un entretien de deux heures entre le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, la nouvelle équipe gouvernementale a été officiellement dévoilée ce mercredi 2 avril. Elle se compose de seize ministres, nommés par le secrétaire général de l'Elysée, Pierre-René Lemas :

  • Laurent Fabius reste ministre des Affaires étrangères. Ce poste est désormais intitulé ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Selon le Quai d'Orsay, ce portefeuille incluera désormais le Commerce extérieur.
  • Michel Sapin est nommé ministre des Finances et des Comptes publics. Il était précédemment ministre du Travail. Il est un proche historique de François Hollande.
  • Arnaud Montebourg est ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique. Un portefeuille élargi par rapport à celui du Redressement productif, qu'il occupait jusqu'ici et avec lequel il était chargé de lutter contre la désindustrialisation de la France.
  • François Rebsamen est ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social.
  • Bernard Cazeneuve prend le relais de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur, après avoir occupé le Budget sous Jean-Marc Ayrault. Ce ministère, particulièrement important, aurait fait l'objet d'une importante négociation entre le président et le Premier ministre. C'est finalement François Hollande qui a eu gain de cause en plaçant l'un de ses proches.
  • L'ancienne candidate à la présidentielle, Ségolène Royal, hérite du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Elle remplace Philippe Martin.
  • Christiane Taubira reste Garde des Sceaux, ministre de la Justice.
  • Jean-Yves Le Drian reste à l'Hotel de Brienne comme ministre de la Défense.
  • Benoît Hamon remplace Vincent Peillon au ministère de l'Education nationale. Il est aussi ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il était jusqu'ici ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation.
  • Sylvia Pinel est nommée ministre du Logement et de l'Egalité des territoires.
  • Marilyse Lebranchu est nommée ministre de la Décentralisation, de la Réforme, de l'Etat et de la Fonction publique.
  • Marisol Touraine est ministre des Affaires sociales.
  • Stéphane Le Foll remplace Najat Vallaud-Belkacem, comme porte-parole du gouvernement. Il reste ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, poste qu'il occupait déjà au sein du gouvernement Ayrault.
  • Najat Vallaud-Belkacem garde son porte-feuille de ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
  • George Pau-Langevin est nommée ministre des Outre-mer. Elle remplace Victorin Lurel.
  • Aurélie Fillippetti reste ministre de la Culture et de la Communication.

 

Les Verts sont absents du gouvernement, comme ils l'avaient promis après la nomination de Manuel Valls à Matignon. Sur les seize ministres, quatorze sont socialistes. Christiane Taubira et Sylvia Pinel sont membres de partis divers gauche.

Les sortants

Sur les ministres de plein exercice, sept ne sont pas renouvelés : Pierre Moscovici, Nicole Bricq, Vincent Peillon, Geneviève Fioraso, Cécile Duflot, Valérie Fourneyron et Philippe Martin.

Le gouvernement Valls compte 16 ministres, contre 37 pour le gouvernement Ayrault. La parité y est respectée avec huit hommes et huit femmes.

Le prochain Conseil des ministres se tiendra ce vendredi, à 14h00. Selon l'entourage du Premier ministre, les secrétaires d'Etat seront eux nommés la semaine prochaine.


Rfi.fr

Mercredi 2 Avril 2014 - 14:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter