France vs Biélorussie et Géorgie: Deschamps ferme la porte à Sakho

A trois jours de dévoiler sa liste pour la Biélorussie et la Géorgie, Didier Deschamps a fait le tour sur RMC de tous les sujets brûlants autour des Bleus. Le sélectionneur a notamment évoqué les cas Toulalan, Gignac et Sakho.



France vs Biélorussie et Géorgie: Deschamps ferme la porte à Sakho

Eric Abidal 

Il est dans la continuité de ce qu’il fait depuis le début de la saison. Avec son expérience et sa facilité. A partir du moment où il est au meilleur niveau sur le plan athlétique, il n’y a pas de soucis. Il est rassurant pour ses partenaires autour.  

Le cas Jérémy Toulalan

Je n’ai pas discuté avec lui que là (ndlr : vendredi dernier en marge du match Monaco-Toulouse au stade Louis II). Ce qu’on s’est dit, ça ne regarde que lui et moi. Je n’ai à convaincre personne. En plus, dans l’absolu, si je sélectionne un joueur, il est obligé de venir. Il est très marqué, je ne veux pas rentrer trop dans les détails, certainement trop marqué encore même si ça remonte à deux, trois ans. Il en a souffert et en souffre encore à l’heure actuelle. Il revient dans le championnat français et est performant avec Monaco comme il l’était déjà avec Malaga. Je respecte sa vision et ce qu’il ressent. Ce n’est pas une question d’états d’âme, il a sa personnalité, son caractère et ne joue pas avec ça. Bien au contraire. Mais il a confirmé sur ce match-là qu’il est à un très bon niveau. Si je l’appelle, il est obligé de venir, mais c’est valable pour tout le monde, autrement s’ils refusent, ils sont suspendus deux matchs dans leur club. Je comptais déjà l’emmener pour la tournée en Afrique du Sud, et ça n’a pas été le cas non plus. Même s’il revenait d’une blessure au pied qu’il s’était fait en fin de saison dans le championnat espagnol. 

Le match contre la Belgique

Pour un match du mois d’août face à une bonne adversité, j’ai trouvé de bonnes choses. Il faudra bien évidemment qu’on s’améliore en termes d’efficacité offensive. C’est le secteur le plus difficile à améliorer. Au haut niveau, avoir une bonne efficacité, c’est quelque chose d’important. Et on l’a un peu moins depuis un petit moment.


« Contre la Belgique, Benzema a été beaucoup plus mobile »


Le passage à vide de Benzema

Tout ce qui se dit sur son cas ne le sert pas, car ça le touche. Heureusement, il est performant avec le Real. Il lui faut ce déclic. Tant qu’il n’aura pas marqué ce but, on continuera d’en parler. Je ne me vois pas remettre en question le potentiel et les qualités de Karim. Il aurait pu être décisif contre la Belgique, c’est une question de chance et de réussite. Sur certains matchs, il a joué avec Olivier devant, c’est une option que je peux choisir en début ou en cours de match. Benzema sur le banc ? Personne n’a des garanties de jouer tous les matchs. Karim a besoin de sentir la confiance, je sais ce qu’il est capable de faire pour l’équipe mais il a besoin de cette efficacité qui lui manque.  Il a été beaucoup plus mobile, les occasions il les a eues, mais il est en manque de réussite.  

Le retour de Gignac ?

Je vous laisse libre de penser. A partir du moment où il est présélectionné, il est susceptible d’être convoqué. Ce n’est pas parce qu’on a eu à un moment un incident qu’il a regretté ensuite que je ne vais pas le prendre en équipe de France. Il est passé à autre chose et moi aussi. Je le connais bien « Dédé ».  

Les débuts de Guilavogui et Kondogbia 

Evidemment, ils ne font pas tout bien et on ne jouait pas non plus une petite nation. Ils ont été pris par moments dans leurs dos entre le milieu et la défense centrale. Kondogbia était moins prêt car il avait peu joué avec Séville.  Depuis, ils ont joué un peu plus et Josuha Guilavogui joue beaucoup. 

Le hic des latéraux

Le Brésil a des latéraux qui joue très haut mais il faut trouver un juste équilibre entre bien défendre et être des options. Il faut pouvoir trouver des automatismes et répéter plusieurs matchs. J’ai souvent été amené à changer, donc ils n’ont pas un vécu ensemble. 

La Biélorussie et la Géorgie

Il faut faire en sorte de prendre les six points pour assurer notre place de barragiste.
 

« Ribéry mérite le Ballon d’Or »


Un futur JPP dans les sélections de jeunes ?

On n’est pas JPP du jour au lendemain. Il y a des joueurs avec un potentiel, après, il faudra voir. Il faut du temps, on ne passe pas d’une génération U19-U20 au niveau international, même si certains sont déjà venus avec moi.  

Ribéry Ballon d’Or ?
Je l’espère et le souhaite pour lui. Les critères ont évolué mais sincèrement, il le mérite. De part ses performances, la saison qu’il a réalisée et les titres qu’il a gagnés, il peut prétendre à ce Ballon d’Or.  Il est décisif, il a trois titres et des joueurs qui gagnent trois titres dans une saison, il y en a peu.  

Les dossiers Sakho et Gomis
C’est trop compliqué pour atteindre les exigences du niveau international. Quand tu ne joues pas pendant trois semaines, comment veux-tu faire pour jouer au niveau international ? Ils font les choix de carrière qu’ils veulent, mais il faut quand même un minimum de temps de jeu pour prétendre à l’équipe de France. L’an dernier, j’ai pris Sakho, il ne jouait pas tous les matchs mais il arrivait à jouer un match sur deux ou trois.  Depuis le mois d’août, il n’a pas foulé la pelouse. A partir de là, il ne peut pas espérer être appelé en équipe de France et il le sait bien.


football365.fr

Lundi 26 Août 2013 - 18:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter