François Hollande demande aux Chefs d'État de punir tous ceux qui ont brulé le drapeau français

Face aux nombreuses manifestations anti-Charlie qui ont éclaté vendredi dans le monde musulman, François Hollande rappelle les valeurs de la France. Parmi elles, la liberté d’expression.



Au Niger, en Algérie, en Tunisie. Partout dans le monde musulman, de nombreuses manifestations émaillées de heurts ont éclaté, ce vendredi, pour protester contre la nouvelle Une de Charlie Hebdo. Face à ces mouvements, François Hollande a rappelé samedi à ces pays que "la France a des principes, des valeurs" et que "ces valeurs, c’est notamment la liberté d’expression".
 
"Il faut punir ces comportements"
 
Interrogé sur les drapeaux français brûlés lors de manifestations dans plusieurs pays, en particulier en Afrique, François Hollande a répondu: "On n’en a pas terminé avec ces comportements-là, et il faudra les punir, parce que quand ils se passent en France c’est intolérable, mais même aussi à l’étranger". "Je pense notamment à ces pays qui parfois ne peuvent pas comprendre ce qu’est la liberté d’expression car ils en ont été privés. Mais aussi, ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme, et donc je veux leur exprimer toujours ma solidarité, mais en même temps, la France a des principes et des valeurs et c’est notamment la liberté d’expression", a-t-il ajouté.

canalfrance.info

Samedi 17 Janvier 2015 - 15:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter