Francophonie: le salut de l'Oif, se trouve dans le partenariat économique...



Francophonie: le salut de l'Oif, se trouve dans le partenariat économique...
(Extrait discours) L’avenir de la Francophonie des peuples se trouve dans son riche potentiel : 14% de la population mondiale, 20% des échanges internationaux de marchandises, une population jeune, notamment en Afrique, et des ressources naturelles considérables. Mais seule notre volonté commune de coopérer, dans un esprit de partenariat solidaire et complémentaire, transformera  ce potentiel en opportunités.

 
La Francophonie des peuples, c’est certes la langue et la culture, la paix et la sécurité, la démocratie et les droits de l’homme. Mais la francophonie des peuples, c’est aussi les échanges économiques et commerciaux ; c’est la mobilité dans l’éducation, la formation et l’enseignement supérieur ; c’est la technologie au service du plus grand nombre. Voilà ce qui constituera le ciment de notre édifice pour l’avenir.


Voilà ce qui rendra l’espace francophone plus fort, plus attractif et plus influent. Voilà ce qui fera que les générations actuelles et futures nourrissent pour la francophonie la même passion et le même attachement que les pères fondateurs. C’est cela aussi, c’est cela surtout, l’esprit de la francophonie des peuples. Enfin, m’adressant à vous, Président Abdou Diouf, je voudrais vous rendre un vibrant hommage pour votre contribution inestimable à l’Organisation Internationale de la Francophonie.


L’assise institutionnelle de l’OIF, le Cadre stratégique décennal de Ouagadougou, les Déclarations de Bamako et de Saint Boniface, textes normatifs de notre vision  pour la paix, la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance, portent tous votre marque indélébile.
Devant la Communauté francophone et le peuple sénégalais que vous avez tant servis, en reconnaissance de votre œuvre, je donne votre nom à ce magnifique Centre international de Conférences, qui  s’appellera désormais Centre International de Conférences Abdou Diouf, CICAD


Samedi 29 Novembre 2014 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter