Gabon: Ali Bongo réélu président, affrontements à Libreville

Ali Bongo vient d'être réélu, pour un second mandat, président du Gabon avec 49,80% des voix, selon le ministère de l'Intérieur. Le taux de participation s'élève à 59,46%. L'opposition conteste le score de l'élection et des heurts ont lieu ce mercredi dans certains quartiers de Libreville.



■ La tension était encore très vive ce mercredi soir dans la capitale : grands axes coupés sur le front de mer, check points, véhicules blindés aux carrefours et commerces fermés. La grande majorité des habitants sont restés cloitrés chez eux.
 
Mais avec l'arrivée de la nuit, la situation s'est un peu calmée à Libreville, après une après-midi de violences qui ont commencé très vite, juste après l'annonce de la victoire d'Ali Bongo.
 
Des échauffourées ont notamment éclaté dans le quartier populaire de Nkembo. Des premiers tirs de grenades assourdissantes ont été entendus pendant que des hélicoptères tournaient dans le ciel.
 
Des groupes d'opposants ont convergé vers l'Assemblée nationale. Ils sont parvenus à entrer dans la cour. Un incendie s'est ensuite déclaré aux abords du Parlement. Des manifestants ont également visé la Radio-Télévision gabonaise, avec là encore des violences : grenades lacrymogènes contre pierres.


Source: Rfi.fr


Jeudi 1 Septembre 2016 - 07:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter