Gaston Mbengue décroche Malick Niang-Ama Baldé

Gaston Mbengue a répondu à l’attente des nombreux amateurs qui avaient souhaité voir le combat Malick Niang- Ama Baldé pour la prochaine saison. Le «Don King» de l’arène l’a ficelé en remettant hier, dimanche, une avance aux deux lutteurs. Mais aussi en annonçant le combat à l’ouverture de la prochaine saison.



Gaston Mbengue décroche Malick Niang-Ama Baldé
Au moment où l’arène est train de vivre les derniers balbutiements de la saison de lutte, les promoteurs s’activent déjà pour décrocher les meilleures affiches pour la prochaine saison. Gaston Production, qui n’a pas été très actif cette saison dans l’organisation des galas de lutte, n’a pas tardé à caler dans son calepin l’alléchante affiche entre Malick Niang de l’écurie Yoff et Ama Baldé de l’écurie Pikine Falaye Baldé.
 
Les deux lutteurs qui ont déjà reçu leur avance hier, dimanche 30 juin, vont ouvrir la prochaine saison 2013-2014. Ce combat  figure ainsi parmi ces combats les plus plébiscités par les observateurs en cette fin de saison. Il sortait d’ailleurs dans de nombreuses combinaisons.
 
A juste titre, au vu l’ampleur que leurs derniers combats, ont eu dans cette présente saison mais surtout par le parcours des deux lutteurs lors des deux dernières saisons.
Le Yoffois avait en tout cas réussi à faire grimper sa cote de popularité au lendemain de son foudroyant succès face à Sa Thiès de l’écurie Double Less.
 
Mais aussi à être défié partout aussi bien par des espoirs comme Jordan de l’écurie Tay Shinger ou tout simplement par  de nombreux lutteurs en mal de succès ou à quête de renom. L’ancien lieutenant de Yékini et vainqueur du dernier Championnat de lutte avec frappe (Claf) organisé par Gaston Mbengue, n’a cependant pas choisi la facilité en faisant face à Ama Baldé.
 
C’est un grand challenge qui l’attend face à un fils de Falaye Baldé. En terrassant cette saison Amanekh de Rufisque, Ama Baldé avait réussi à se repositionner après les deux cinglantes défaites concédées face à Ness et Gouy Gui. Ces deux contre performances n’avaient pourtant en rien entamé les qualités du fils de Falaye Baldé.


source: Sudonline




Lundi 1 Juillet 2013 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter