General KARA Restez-ICI : Les contraintes de la noblesse d’une mission ; l’exil spirituel ou le non exil




Pourquoi l’annonce de l’exil et non l’annonce de l’EXIT temporaire ?
 
L’exil ne veut plus dire l’état d’une personne qui volontairement ou non a quitté sa patrie. Le bannissement et/ou les persécutions vont vous poursuivre quelque soit votre point de chute.   Aujourd’hui les barrières de la distance spatiale ont sauté suite a l’ouverture des pays, à la mondialisation et à l’Internet (pour ne pas dire les Technologies de l’Information et de la Communication).
General on ne peut pas fuir son destin suite aux obstacles ardus de l’exécution accélérée de sa mission (Vh(x, t)). Votre mission nécessite des persécutions, de la jalousie et de l’adversité non déclarée.

 
Ma motivation se mesure seulement à l’échelle des valeurs de l’homme dont vous voulez vulgariser les écris et les recommandations pour une vie apaisée, heureuse, un bien être interne et une élévation divine (Vd (H)) orientée vers l’homme, vers sa mission sur terre et vers sa vie après sa mort. Je ne suis ni son talibé ni son griot mais je suis un esprit éclairé qui croit comprendre le paramétrage des unités sources, des trajectoires et des points de chutes de sa logique  de vulgarisation de la vie d’un immortel. Par contre, je ne sais rien de plus de que vous si ce n’est que l’essentiel me suffit : Il aime Serigne Touba et il est dans la logique de l’élargissement de ses pensées.

 
Visionnaire, fondateur du Mouvement Mondial pour l’Unité de Dieu (Diwane), du Parti de la Vérité et du Développement (PVD), de Kara Security (Les soldats de la paix), de l’orchestre philarmonique pour la paix mondiale et tout dernièrement du mouvement Bamba FEPP,  General vous êtes un homme de PAIX, un généreux, un engagé dans un combat sans fin, incompris pour certains  et un compris pour ceux qui veulent bien comprendre.


Permettez moi de vous posez ces questions, Serigne Modou Awa Balla Mbacké :
Question 1 : Pourquoi voulez-vous partir en exil ?  Si c’est pour continuer le combat ailleurs (un espace connu et délimité) alors ca ne vaut pas la peine parce que l’espace dont il est question,  n’est ni de dimension 2, ni de dimension 3 mais de dimension > 3 (supérieure strictement  à trois)
 Question 2 : Les attaques dont vous êtes victime, sont elles la cause de l’exil ?
Si c’est le cas alors c’est peine perdue puisque ce n’est pas  la personne de « Serigne Modou Kara » qui est attaquée mais plutôt la vision, les principes, l’idéal de ses pensées et son combat.
Certaines personnes ont horreur des esprits éclairés.


Cheikh Ahmadou Bamba a  écris  dans Masalikal Jinan (v51-52) : «  N’accorder pas l’exclusivité des avantages de Dieu aux seuls anciens car tu tomberais alors dans l’égarement. Car il arrive souvent qu’un homme des temps modernes maitrise des secrets qu’ignoraient les hommes des temps anciens… » 
Est ce que pour des persécutions Mame Thierno Biram, Serigne Ousmane ou encore serigne Modou awa Balla quitteriez le pays ? Là est la question fondamentale de l’exil ou de l’exit : il faut faire un choix.


 
·         Combien de jeunes vous avez formaté, forgé et formé ?
·         Combien de personnes vous pouvez mobiliser de leurs propres grés pour promouvoir les pensées de Cheikh Khadim ?
·         Combien de familles vous avez secouru quant elles étaient désespérées et perdues sous les eaux des inondations ?
·         Combien de lieux (cimetières chrétienne et Yoff, … )  vous avez assainis quant les populations étaient impuissantes ?
·         Combien d’autorités ont sollicité et obtenu votre soutien dans des moments aléatoires et d’incertitudes  de leurs vies politiques et sociétales ?
 
Certes le monde est injuste (il l’a toujours été) mais dans ses artères on rencontre souvent des personnes loyaux, intègres et justes.
 
L’exil spirituel est selon mon esprit la méthode logique de la suite de l’exécution de votre mission, le recule dimensionnel permettra aux compris de jouer le rôle d’interface avec les sources de DOS et éventuellement de fusible de protection de la spiritualité de la pensée à défendre.
 
La seule persécution qui motiverait le choix de quitter son pays ou les siens, devrait provenir directement de l’autorité (Le khalife General)
Restez-ICI avec la jeunesse qui constitue l’avenir du pays
Restez-ICI,  les mourides ont besoin de vous
Rester-ICI,  les musulmans
Rester-ICI, les chrétiens ;
Rester-ICI, le Sénégal a besoin de vous
Et travaillez pour que ce projet qui vous tient tant à cœur puisse s’exécuter first in Sénégal.
 


Modou FALL Degg moo woor

Jeudi 9 Janvier 2014 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter