Gestion de Kidal : La réponse cinglante du GATIA à l’ambassadeur des USA

Cette nouvelle bourrasque vient de l’ambassadeur des USA au Mali, Paul Fomlbee en appelant le gouvernement malien à mettre fin à tous les liens avec le Gatia. Il n’en fallait pas plus pour faire réagir les leaders du Groupe Armé d’Autodéfense Imghad et Alliés (Gatia) qui ont fermement dénoncé « l’attitude partisane » de ce dernier au profit de la CMA dans un conflit intercommunautaire. C’était au cours d’une conférence de presse tenue, le mercredi 28 septembre dernier à la Maison de la presse. Elle était animée par M. Haballah Amzata, secrétaire général adjoint du mouvement, de l’honorable Moulaye Hamed, Anoun Ould, Oudey Ag Mohamed.



En effet, les propos ahurissants  tenus par l’Ambassadeur des Etats Unis, la semaine dernière lors d’une conférence de presse qu’il a tenue chez lui, constituent une goutte d’eau qui a fait déborder  le vase. Toute chose qui a fortement affecté la sensibilité des sincères amis et citoyens maliens engagés dans le processus d’une sortie définitive et durable de la crise qui n’a que trop durée. « Le gouvernement malien doit aller au-delà de l’adoption de lois et de mise en place de commissions, et se concentrer sur l’extension de son autorité sur l’ensemble du Mali. Le gouvernement malien doit également mettre fin à tous liens à la fois publics et privés avec le GATIA, un groupe de milice armée qui ne contribue pas à ramener la paix dans le nord du Mali », ces propos sont de l’Ambassadeur des Etats Unis. Abordant le deuxième point, Il va encore plus loin, en disant que « en plus du GATIA, tous les groupes armés du Mali doivent être en conformité avec leurs obligations sous l’Accord de paix. Le comportement belliciste continu des groupes armés rapproche encore plus le nord du Mali du combat ouvert, menaçant la vie de civils innocents. Un tel comportement doit cesser si nous voulons avoir la paix ». Ces propos ont suscité l’indignation du Gatia au point de clarifier certaines situations.

 « Vous constater enfin avec nous que nous avons été directement stigmatisés par la représentation diplomatique américaine au Mali sous le vocal de milice aux ordres du gouvernement et traités de voyous opposés à la paix. C’est pour vous dire que la communauté touarègue Imghade majoritaire dans la nord du Mali qui se bat pour sa survie est aujourd’hui à la croisée des chemins », a indiqué le Gatia dans un communiqué. C’est ainsi que le Gatia a dénoncé l’attitude partisane, de SEM. Paul Fomlbee au profit de la CMA dans un conflit intercommunautaire datant de la période antérieure à la crise de 2012. Ces responsables ont tenu à rappeler ce dernier sur la création du Gatia. Selon Habala Ag Hamzata, le Gatia n’a pas été créé par l’Etat du Mali pour supplier l’armée malienne. Il a été créée plutôt pour protéger les populations de la communauté imghad et de ses alliées abandonnées par l’Etat sur un terrain où opèrent des groupes armés qui les tuent et humilient au quotidien, en toute impunité. Aussi, il a précisé que le Gatia agit sur le terrain avec les moyens mobilisés auprès des communautés qui le composent et ceux récupérés sur l’ennemie et non par ceux de l’Etat du Mali.

Le Gatia demande enfin à l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique à œuvrer de manière constructive et impartiale, à l’instar des autres membres de la communauté internationale, au règlement pacifique d’un conflit entre des frères, plutôt que de multiplier par son attitude, les frustrations d’une frange importante de la population du nord du Mali.

Source: Malijet 



Lundi 3 Octobre 2016 - 15:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter