Graves accusation sur ses supérieurs : le gendarme Sakhir Diallo sur les traces du colonel Ndao est aux arrêts




Depuis la parution du livre du Colonel Ndao, très édifiant sur la Gendarmerie, le Général Mamadou Gaye Faye, Haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire ne badine pas avec l'image de ce corps. Il a encore envoyé́ un clin-d'oeil aux hommes qui seraient tentés de violer les règles de bonne conduire.

Selon le journal «Libération», le gendarme Amadou Sakhir Diallo, qui avait,  travers une lettre ouverte, accusait ses supérieurs de corruption, est aux frais depuis plusieurs jours. A l'image du colonel Ndao il a été placé aux arrêts de rigueur pour trente jours puis écroué par la LGI de Mbao.

Pour rappel, c'est en pleine affaire Abdoul Aziz Ndaw du nom de l'ancien numéro 2 de la gendarmerie, auteur de deux brûlots, que le gendarme Amadou Sakhir Diallo était sorti de l'ombre. Il écrivait que les propriétaires de biens escortés par les motards de la gendarmerie nationale payaient des sommes variant entre 100.000 et 150.000 F Cfa.

Et selon lui, les sommes seraient détournées par des gradés. Des propos qui risquent de lui coûter cher, d'autant plus que le motard n'a pas pu apporter des preuves de ses allégations.


Mardi 14 Octobre 2014 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter