Groupe Consultatif-Diène Farba Sarr: 'Nous voulons mettre le privé au coeur de la production de richesses »



Groupe Consultatif-Diène Farba Sarr: 'Nous voulons mettre le privé au coeur de la production de richesses »

Le Sénégal a pris l’option ‘’résolue et irréversible’’ de mettre l’entreprise et le secteur privé au cœur de la production de richesses, a déclaré, mardi à Paris, le ministre de la Promotion des investissements et du Partenariat, Diène Farba Sarr, faisant état de la volonté des autorités de mettre en place une plateforme internationale, pour la mise en oeuvre du Plan Sénégal émergent (PSE). ‘’Le Sénégal a pris l’option résolue et irréversible de mettre l’entreprise au cœur de la production des richesses’’, a-t-il déclaré à l’ouverture d’un forum destiné aux investisseurs, au lendemain de la réunion du Groupe consultatif 2014 pour le Sénégal. Selon Diène Farba Sarr, cela justifie l’implication du secteur privé dans la mobilisation de ressources, dans le cadre de la diversification des modalités de financement de l’économie.
 
‘’La présence massive des investisseurs’’ à ce forum organisé en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France, laisse espérer ‘’un engagement fort’’ pour la réalisation de projets qui seront présentés, a dit le ministre de la Promotion des investissements. Diène Farba Sarr a soutenu que des ‘’avancées significatives’’ sont enregistrées dans le cadre des réformes engagées pour la libéralisation de l’économie et l’amélioration de l’environnement des affaires au Sénégal. Pour le compte de ces réformes en cours, il a cité, par exemple, la loi régissant le partenariat public-privé qui a fait l’objet d’une ‘’large concertation’’ entre gouvernement, le secteur privé et les partenaires au développement.
 
Des mesures comme d’autres qui permettent par exemple dès 2014 de créer son entreprise au Sénégal, d’y payer ses taxes, de soumettre ses demandes de construction et de faire de l’import-export ‘’sans se déplacer et en toute confidentialité’’. Le travail du gouvernement est de permettre aux opérateurs économiques de ‘’cerner’’ le mécanisme des affaires au Sénégal et d’y déceler des opportunités d’investissement, a indiqué M. Sarr. Au total, 1.113 représentants du secteur privé national et international ont été enregistrés à l’ouverture de ce forum au cours duquel un portefeuille de 21 projets et composantes de projets sera présenté, si l’on en croit le directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des Grands travaux (APIX), Mountaga Sy.
 
Ces projets concernent par exemple le domaine des infrastructures, à travers notamment trois projets éligibles au PPP (partenariat public-privé), celui du port sec de Kaolack (centre), un autre qui concerne la réalisation d’un tramway de 37 Km à Dakar et un troisième relatif à un chemin de fer devant relier Dakar à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD), en construction à Diass, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. Un paquet de projets va concerner le secteur de l’éducation, domaine dans lequel les autorités ambitionnent de faire du Sénégal ‘’un hub en matière de savoir’’, a fait savoir le directeur général de l’APIX.
 
M. Sy a cité d’autres projets tels que la construction d’une deuxième université à Dakar, mais aussi la réalisation, à l’intérieur du pays, de 15 résidences universitaires dont la gestion reviendrait au secteur privé. Le département de l’agriculture devrait de son côté bénéficier d’un autre ‘’paquet de projets’’ axés essentiellement sur la création de fermes agricoles, en perspective de la réalisation de pôles territoriaux de développement annoncés dans le cadre de la mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation, sans compter la construction d’une unité de dessalement de l’eau de mer.
 
Le tourisme peut compter sur 3 projets de développement de zones touristiques, selon Mountaga Sy qui a par ailleurs évoqué l’aménagement de zones économiques spéciales à Diamniadio et autour de Diass, à la sortie de Dakar. S’y ajoutent d’autres projets dans le domaine de l’habitat social.
APS


Mardi 25 Février 2014 - 13:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter