Guinée: émeutes à Conakry contre les coupures d'électricité

Des heurts violents ont éclaté à Conakry ce jeudi pour la troisième soirée consécutive. Plusieurs quartiers de la banlieue ont été secoué par des échauffourées entre forces de l’ordre et jeunes excédés par le manque d’électricité. Des coupures récurrentes depuis plus d’une semaine. La compagnie d’électricité affirme que des travaux d’aménagement à la centrale de Tombo affectent le réseau.



Depuis plusieurs jours, les coupures d'électricité sont quasi permanentes à Conakry
Depuis plusieurs jours, les coupures d'électricité sont quasi permanentes à Conakry
Soirée chaude ce jeudi à Conakry et dans la banlieue. Les quartiers de Kipé, Hamdallaye, Dixine et Bambeto ont vécu une soirée mouvementée. Des jeunes sont sortis dans les rues pour brûler des pneus et manifester contre les coupures d’électricité.

A Dixine, la manifestation située devant les locaux de la compagnie d’électricité a rapidement été dispersée par les forces de l’ordre mais à Hamdallaye et Bambeto les affrontements ont duré une partie de la soirée. Les policiers et les gendarmes déployés en renfort et parfois cagoulés ont riposté aux jets de pierre à coups de gaz lacrymogène.

Depuis plusieurs jours, les coupures d’électricité sont devenues quasi permanentes dans certains quartiers déjà soumis à une rotation sévère de l’approvisionnement en énergie. EDG, Electricité de Guinée, diffuse depuis plusieurs jours des communiqués à la télévision pour expliquer la raison de ces coupures. Elles sont dues à des travaux d’aménagement à la centrale de Tombo, ce qui affecte la distribution. EDG ne précise cependant pas quand ces travaux prendront fin.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 22 Mars 2013 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter