Guinée: manque de moyens pour faire face à l’épidémie d’Ebola

En Afrique de l’Ouest, l’épidémie d’Ebola a fait 2 811 morts sur 5 864 cas, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En Guinée, un des pays les plus affectés, il y a eu 632 morts sur 1 008 cas. Albert Damantang Camara, ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi et porte-parole du gouvernement guinéen répond aux questions de l’envoyé spécial de RFI à Conakry, Olivier Rogez. Invité d’Afrique Soir, il évoque les conséquences de la crise due au virus Ebola et notamment ses effets sur l'économie nationale et régionale.



Une équipe de médecins s'apprete à se rendre chez les malades d'Ebola à Gueckedou, en Guinée, dans le Centre de traitement Ebola de MSF. RFI / Olivier Rogez
Une équipe de médecins s'apprete à se rendre chez les malades d'Ebola à Gueckedou, en Guinée, dans le Centre de traitement Ebola de MSF. RFI / Olivier Rogez
Nous sommes déjà affectés par cet isolement - qui ne dit pas son nom mais qui se met en place – et il est vrai que notre budget ne peut pas supporter la lutte contre Ebola. Nous avons lancé déjà un grand plaidoyer aux Nations unies, à nos différents partenaires qui ont annoncé un certain nombre de dons et de contributions mais qui, pour le moment, se font encore attendre.
Albert Damantang CamaraMinistre de la Formation professionnelle et de l'Emploi et porte-parole du gouvernement guinéen.

Rfi.fr

Mardi 23 Septembre 2014 - 13:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter