Idriss Déby : l’Administrateur des CAE blanchit le président Tchadien



L’Administrateur des Chambres africaines extraordinaires (CAE) a dégagé en touche l’information livrée par « Enquête » selon laquelle Idriss Déby réclame de l’argent aux magistrats des CAE. 

Dans la note qu’il leur a fait parvenir, « l’Administrateur  des Chambres africaines tient à préciser que l’Etat tchadien n’a nullement sollicité le remboursement de ses prestations ». Par contre, poursuit-il, « le Comité de Pilotage du financement des Chambres africaines a décidé, lors de sa réunion tenue le 1er octobre 2014, de procéder au recouvrement d’une quotité des indemnités journalières versées dans le cadre des trois premières commissions rogatoires exécutées sur le territoire tchadien ».
Et c’est dans ce cadre qu’ « une lettre a été adressée à cet effet, par l’Administrateur des Chambres, aux intéressés », poursuit ce dernier. Selon l’Administrateur si une partie des indemnités est recouvrée par l’Administration des CAE, c’est bien parce qu’elle n’a pas été dépensée, et pour cause…
Le journal compléte d’ailleurs l’information pour dire que ce ne sont pas seulement quelques magistrats de la Commission d’instruction qui sont concernés, mais bien ceux du Parquet. Et nous avons bien noté que si le Tchad demande à être remboursé, c’est pour services non rendus…Pour l’honneur de la Justice et des magistrats…  
 

Ibrahima Khalil

Mardi 14 Octobre 2014 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter