Imam Alioune Ndao au juge de Kaolack : «Je préfère le djihadisme intellectuel à celui prôné par Daesh… »



Inculpé et placé sous mandat de dépôt depuis novembre dernier pour associations de malfaiteurs, acte de terrorisme, apologie du terrorisme, financement du terrorisme,…l’Imam Alioune Ndao est face à son destin. Il a été auditionné durant huit (8) tours d’horloge hier puisque c’est à 09 heures qu’il a été présenté au Doyen des juges du premier cabinet d’instruction et il n’est ressorti que vers 17 heures.
 
Selon Me Babacar Ndiaye, son avocat, c’est avec sérénité que son client a fait face au Doyen des juges. Clamant son innocence, il a fait savoir au juge qu’il « préfère le djihadisme intellectuel à celui prôné par Daesh et autres », relaie «Enquête».
 
L’enquête suit son cours et la défense de l’Imam Ndao attend l’audition des autres inculpés dans ce dossier notamment Mokhtar Diokhané arrêté au Niger avant de déposer une demande de liberté provisoire. 


Mercredi 4 Mai 2016 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter