Impôts: le FMI s’invite dans le débat et note le Sénégal



Impôts: le FMI s’invite dans le débat et note le Sénégal
Bouclant leur troisième revue sur l’instrument de Soutien de la Politique Economique (ISPE), les missionnaires du Fonds Monétaires International (FMI) étaient à Dakar du 17 au 30 août. Face à la presse hier, ils n’ont pas manqué de noter le système fiscal. A ce propos, le chef de mission du FMI a invité le gouvernement à faire tout son possible pour que tout le monde au Sénégal paie sa part des impôts au Sénégal.

«…S’assurer que tout le monde au Sénégal paie sa part des impôts à des taux raisonnables mais que tout le monde doit payer pour financer le développement du pays», décline Ali Mansoor. Selon lui, «pour maintenir sa croissance (6%), le Sénégal doit miser sur la croissance, l’efficacité et la qualité dans les dépenses pour s’assurer que l’augmentation des services publics se fait en relation avec les montants dépensés».

Mieux, pour le représentant résident du FMI, «si les autorités veulent atteindre l’émergence à l’horizon 2035 tel que fixé dans le PSE (Plan Sénégal Emergent)». «Pour maintenir ce cap, il faut dès lors trouver des ressources pour financer ces projets. Ces ressources peuvent être internes (recettes fiscales) ou externes notamment les investissements directs étrangers», a dit Loko Boileau. 


Mercredi 31 Août 2016 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter