Industries chimiques du Sénégal (Ics) : La dette de 200 milliards de Fcfa à moitié épongée

Aux Ics, tout semble partir sur de bonnes bases. Avec une production de 600 mille tonnes, les Industries chimiques du Sénégal sont bien positionnées dans la production et la vente d’engrais, de phosphate, d’acide phosphorique au Sénégal et dans la sous-région.



Industries chimiques du Sénégal (Ics) : La dette de 200 milliards de Fcfa à moitié épongée
Selon le directeur général, Alassane Diallo, depuis la recapitalisation des Ics, l’entreprise est sur une bonne lancée. « Sur des dettes qui dépassaient 200 milliards de nos francs, nous avons épongé environ la moitié, fait fonctionner l’entreprise, en plus d’une bonne politique sociale. Bref, l’espoir a pu renaître », confie t-il dans les colonnes du quotidien national « Le Soleil ».

C’était à l’occasion de la visite du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Mata Sy Diallo aux Industries chimiques du Sénégal (Ics). Le ministre a appelé le secteur privé sénégalais à investir dans la grande industrie au lieu de se confiner dans le commerce.


Mardi 15 Mai 2012 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter