Instauration d'une journée mondiale de l'humanisme : Des initiateurs sénégalais à pied d’œuvre

L’Association des professeurs de lettres classiques (Aplc), du Sénégal veut amener l’Unesco à retenir la date du 20 décembre pour célébrer la Journée mondiale de l’Humanisme. Lors d’une conférence de presse tenue, avant-hier, au siège de l’Unesco-Breda, des plaidoyers ont insisté dans ce sens.



Instauration d'une journée mondiale de l'humanisme : Des initiateurs sénégalais à pied d’œuvre
La présidente de l’Association, Ndèye Marie Ndiaye Seck, a, d’abord, paraphrasé Térence qui soutenait : « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger », comme pour justifier la pertinence d’une journée mondiale de l’Humanisme. La rencontre d’hier s’est tenue sur le thème : « La presse : un rôle d’avant-gardiste dans le projet d’institution de la journée internationale de l’humanisme ».

L’Aplc veut une institutionnalisation d’une journée de l’Humanisme décrétée par l’Unesco. Pour ce faire, le 20 décembre 2012, des séries de programme sont prévues. Il s’agira d’organiser un Colloque, un concert de l’humanisme et un spectacle de masse, entre autres manifestations arrêtées par les organisateurs.

La présidente soutient que notre enseignement tourne autour de l’humanisme. Ndèye Marie Ndiaye Seck compte s’appuyer sur une dizaine d’écoles pour véhiculer le message de cet évènement du 20 décembre prochain.

Elle plaide pour « la politesse des mœurs » et promet de travailler d’arrache-pied, dès la sortie de cette conférence de presse, pour amener l’Unesco à retenir la date du 20 décembre.

Prenant la parole, le représentant du Secrétaire national de la Commission nationale de l’Unesco Sénégal, Tamsir Jupiter Ndiaye, a parlé du redéploiement des vertus du civisme. « Nous soutenons cette journée », a rassuré Tamsir Jupiter Ndiaye qui a loué une telle initiative.

Pour sa part, Yao Ydo, chef de la Section éducation à la paix, au développement durable et aux problèmes contemporains, a constaté que nous vivons, actuellement, un monde matériel et qu’il est loisible de penser au brassage culturel. Il exhorte à « la promotion des cultures et des langues africaines ».

Pour son plaidoyer, l’Aplc va ajouter au dossier un tableau peint par l’artiste Ibou Diouf où un nombre important de signatures favorables à une journée mondiale de l’Humanisme est apposé. Cette cérémonie s’était déroulée, en mai 2010, dans le jardin de la Rts.

Serigne Mansour Sy CISSE


Mardi 13 Mars 2012 - 13:03




1.Posté par marie ndiaye le 17/03/2012 00:21
Une journée internationale de l'humanisme,pour amener l'humanité entière à faire une ronde autour du Monde en chantant ces vers de Paul Fort:"Si tous les gars du monde voulaient se donner la main,on ferait une ronde,une belle farandole autour du monde,
Si toutes les filles du monde voulaient se donner la main,on ferait une ronde autour du monde
Alors ,on ferait une ronde autour du monde,si tous les gens du monde voulaient se donner la main!"

Une telle ronde ferait tomber toutes les barrières:la première édition doit se faire au Sénégal,et peut être qu'à partir de là,le monde entier célébrera une telle journée de l'humanisme faite d'un sport de masse,d'un colloque,d'un spectacle et d'un concert de l'humanisme,chaque 20 décembre!
A bientôt pour le détail de la célébration!Mame Marie Ndiaye Seck,Présidente de l'Association des Professeurs de Lettres Classiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter