Intempéries au Mexique : la grogne monte contre le gouvernement

Les critiques contre les carences du gouvernement vont bon train au fur et à mesure que les Mexicains découvrent l’étendue des dégâts, après le passage en fin de semaine dernière, de l'ouragan Manuel à l'ouest et de la tempête Ingrid à l'est du pays. Les secouristes poursuivent toujours leurs recherches pour tenter de retrouver des rescapés, mais aussi les corps de victimes. Jusqu'à présent, on déplore déjà plus de 160 morts, et près de 70 disparus.



Image de la plage d'Acapulco, le 15 septembre 2013. L'ouragan Ingrid et les pluies tropicales dévastent le Golfe du Mexique. REUTERS/Jacobo Garcia
Image de la plage d'Acapulco, le 15 septembre 2013. L'ouragan Ingrid et les pluies tropicales dévastent le Golfe du Mexique. REUTERS/Jacobo Garcia
Les Mexicains reprochent au gouvernement d’avoir ignoré ces ouragans le temps de célébrer la fête nationale. Les députés de l’opposition parlent de négligence. Ils accusent le gouvernement d’avoir ignoré les avertissements de la commission nationale des eaux.
 
Celle-ci l’avait pourtant prévenu à quatre reprises que la situation allait être extrême car deux ouragans, Ingrid et Manuel, prenaient en étau le pays et qu’il allait tomber sur l’ensemble du Mexique une pluie diluvienne.
Sur la cote pacifique, aucune mise en garde n’a été faite aux 40 000 touristes qui sont venus confiants passer la fête nationale à Acapulco. Les campements de la protection civile n’ont pas été équipés de gaz, de nourriture, d’eau potable, de médicaments quant à l’armée elle marchait au pas pour le défilé.
 
La météo annonce que l’ouragan Manuel vient de toucher terre au nord du Mexique. Cette fois, le président sera là pour diriger les opérations. Enrique Pena Nieto a annoncé qu’il annulait un déplacement prévu à New York.
 

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Vendredi 20 Septembre 2013 - 16:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter