Interdiction de marche : Le Pds veut braver l'interdit et charge Macky Sall



Le préfet de Dakar a interdit la série de manifestations que le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés projettent d'organiser. Mais Oumar Sarr et ses camarades ne comptent pas se laisser faire.

«Macky Sall, qui pourtant a participé à la marche de Paris pour la « liberté d'expression » et notamment la liberté de blesser les musulmans du monde entier, vient d'interdire la marche du Pds de ce mercredi 28 janvier pour risques de troubles à l'ordre public. Il déroule un plan pour, comme il l'a lui-même dit, se venger et solder ses comptes personnels avec le Pds. C'est ainsi qu'il interdit toutes nos manifestations et multiplie les arrestations et interdictions de sortie du territoire de responsables de premier plan dont les responsables des jeunes, des femmes, des cadres et du comité directeur », déplore Oumar Sarr dans un communiqué.

Ils appellent les membres du Pds, ses alliés, ses sympathisants, ses structures, ses militants et ses responsables à tous les niveaux, «à  refuser ces interdictions politiques et à tenir partout des manifestations de protestation». Ils demandent par la même occasion « à toutes les populations de s'organiser dans l'unité, dans les quartiers, dans les communes, dans les lieux de travail, dans les villages, partout, pour porter ce combat ».


Mercredi 28 Janvier 2015 - 13:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter