JO 2016: Niger et Burundi retrouvent les podiums olympiques

Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak, avec l’argent en taekwondo, et l’athlète Burundaise Francine Niyonsaba, avec l’argent sur 800 mètres, ont offert à leurs pays respectifs les deuxièmes médailles olympiques de leurs histoires. Un 20 août riche pour l’Afrique avec huit nouveaux podiums aux JO 2016.



 
Athlétisme - Canoë Kayak - Cyclisme Mountain Bike - Football - Golf - Lutte - Pentathlon moderne - Taekwondo - Triathlon
 
ATHLETISME
 
800 mètres Femmes
 
Francine Niyonsaba a fini deuxième de la finale derrière la Sud-Africaine Caster Semenya. La Burundaise de 23 ans a ainsi remporté la deuxième médaille olympique  de l’histoire de son pays, après celle de Vénuste Niyongabo en athlétisme, aux JO 1996. A la peine durant les 200 derniers mètres, Niyonsaba a toutefois résisté au retour de la Kényane Margaret Wambui, qui s’est, elle, adjugée le bronze.
 
1.500 mètres Hommes
 
Une finale tactique et particulièrement lente a eu raison du favori, Asbel Kiprop, 6e en 3 minutes, 50 secondes et 87 centièmes. Le Kényan a semblé perturbé par la chute de son compatriote Ronald Kwemoi, dernier à l'arrivée. Le Marocain Abdelaati Iguider, 5e, et le Djiboutien Ayanleh Souleiman, 4e, ont tenté de prendre les commandes. Mais seul le tenant du titre, Taoufik Makhloufi, a réussi à s’intercaler entre le nouveau champion olympique, l’Américain Matthew Centrowitz et le Néo-Zélandais Nicholas Willis. L’Algérien repart donc de Rio avec deux médailles d’argent : sur 800 et sur 1.500 mètres.
 
5.000 mètres Hommes
 
Comme à Londres, Mo Farah signe le doublé 5.000-10.000 mètres et frustre la concurrence africaine. Le Britannique a géré son effort avant de lâcher la concurrence durant le dernier tour. L’Américain Paul Chelimo a réussi à le suivre, avant d’être disqualifié par le jury de course, puis requalifié par le jury d'appel. Résultat : l’Ethiopien Hagos Gebrhiwet, qui était arrivé en 3e position, s’empare bel et bien du bronze.
 
Relais 4x400 mètres Hommes
 
Grosse déception pour les Botswanais, 5e au classement. Ils ont longtemps tenu leur place sur le podium, derrière les Américains. Mais Gaone Maotoanong, le dernier coureur du Botswana, a craqué durant les derniers 200 mètres, laissant la Jamaïque, 2e, les Bahamas, 3e, et la Belgique, 4e, passer devant.
 
Lancer du javelot Hommes
 
Le champion du monde n’est pas devenu champion olympique. Julius Yego, blessé, se contente de la médaille d’argent. Le Kényan termine derrière l’Allemand Thomas Rohler, malgré son meilleur lancer de la saison : 88 mètres 24.
 
CANOE-KAYAK COURSE EN LIGNE
 
Sur l’épreuve de C2, l’équipage Mozambicain formé par Mussa Chamaune et Joaquim Lobo a pris la troisième et dernière place de la finale B. Il se classe donc 11e de la compétition remportée par les Allemands Sebastian Brendel et Jan Vendrey.
 
CYCLISME MOUNTAIN BIKE
 
En VTT, la Namibienne Michelle Vorster, seule Africaine à avoir pris le départ de la course, n’a pas été classée car elle s’est fait éliminer à deux tours de la fin de l’épreuve à cause d’un retard trop conséquent sur la tête de course.
 
FOOTBALL
 
En s’imposant 3-2 face au Honduras lors du match pour la troisième place du tournoi olympique de football grâce à un doublé d’Umar Sadiq et un but d’Umar Aminu, le Nigeria a décroché la médaille de bronze, la première de ces Jeux de Rio pour la délégation nigériane.
 
GOLF
 
A l’issue de la dernière journée de compétition, la Sud-Africaine Paula Reto finit ex-aequo à une honorable 16e place. Sa compatriote, Ashleigh Simon, est beaucoup plus loin au classement : 50e. A peine mieux que la Marocaine Maha Haddioui, 59e et dernière.
 
LUTTE
 
Dans la catégorie des -86kg, les Africains n’ont pas fait d’étincelles en lutte libre. Le Tunisien Mohamed Saadaoui s’est fait sortir dès son premier combat face à l’Iranien Alireza Karimi, 3e des championnats du monde en 2015. Même chose pour l’Egyptien Mohamed Aly Zaghloul Ali Mohamed battu dès les 8e de finale par le Vénézuélien Pedro Francisco Ceballos Fuentes.
 
L’autre Egyptien en lice, chez les moins de 125 kg, Diaaeldin Abdelmottaleb, s’est incliné en repêchages face au Canadien Korey Jarvis. Il avait notamment écarté le Tunisien Radhouane Chebbi en qualifications.
 
PENTATHLON MODERNE
 
Les frères égyptiens Omar Elgeziry et Amro Elgeziry terminent près l’un de l’autre au classement général. Omar est 23e avec 1403 points, tandis qu’Amro est 25e avec 1393 points.
 
TAEKWONDO
 
Encore une belle journée pour le taekwondo africain. Si Issoufou Alfaga Abdoulrazak n’a pas gagné l’or comme l’Ivoirien Cheick Cissé, le Nigérien a tout de même décroché la deuxième médaille olympique de l’histoire de son pays. Il s’est incliné en finale face à l’Azeri Radik Isaev, chez les plus de 80 kg. Issoufou Alfaga Abdoulrazak a réussi un quasi sans-faute, battant tour à tour le Français Mbar Ndiaye, le Brésilien Maicon Siqueira et surtout le champion du monde Dimitriy Shokin, en demi-finales.
 
Le Nigérien imite ainsi Anthony Aubame, médaillé d’argent à Londres, chez les lourds. A noter que le Gabonais a connu le même sort que le Tunisien Yassine Trabelsi, ce samedi. Il a été battu d’entrée de jeu, à la surprise générale.
 
Chez les femmes, en moins de 67kg, la Marocaine Wiam Dislam est allé jusqu’au combat pour la médaille de bronze, mais s’est inclinée face à la Britannique Bianca Walkden. L’Ivoirienne Mamina Koné, elle, s’était inclinée d’emblée, face à la Française Gwladys Epangue.
 
TRIATHLON
 
Après la course masculine qui s’est déroulée le 18 août, c’était au tour des femmes de s’élancer ce samedi 20 août pour l’épreuve du triathlon. Les Sud-Africaines Mari Rabie et Gillian Sanders terminent respectivement 11e et 23e. La Mauricienne Fabienne St Louis n’a quant à elle pas fini la course.


Source: Rfi.fr


Dimanche 21 Août 2016 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter