Jamel Debbouze : « Gérard fait ce qu’il veut, il est libre »

Invité hier soir au JT de Claire Chazal, Jamel Debbouze s’est exprimé sur l’exil fiscal de Gérard Depardieu. L’humoriste en a profité pour critiquer la pique de Jean-Marc Ayrault, un geste « pas très cool ».



Jamel Debbouze : « Gérard fait ce qu’il veut, il est libre »
« Je trouve ça assez minable », déclarait mercredi dernier Jean-Marc Ayrault, à propos de l’exil fiscal de Gérard Depardieu en Belgique. Pour Gégé, c’est la goutte qui a fait déborder le verre de rouge : très remonté, l’acteur a écrit une lettre ouverte cinglante contre le premier ministre, publiée ce week-end par le Journal du dimanche. Hier soir, Jamel Debbouze a expliqué à Claire Chazal qu’il comprenait son agacement. L’interprète de Numerobis dans Mission Cléopâtre a notamment critiqué cette prise de position du numéro un du gouvernement Hollande : « Il ne faut pas énerver Obélix, c’est une mauvaise idée. »

Étonné par ce « minable » prononcé par Jean-Marc Ayrault, il poursuit : « Il est libre de faire ce qu'il veut, de toute manière. Et puis c’est vrai que c'est pas très cool de l'avoir un peu bousculé. Cette insulte, je comprends qu’il l’ait mal prise. Gérard fait ce qu’il veut, il est libre, il l’a toujours été, et je ne comprends pas la polémique qu’il y a autour de cette affaire. Elle prend trop de place. »

Mais si Jamel Debbouze comprend aussi bien Gérard Depardieu, est-ce parce qu’il envisage également de quitter la France ? Pas du tout : « On a tellement galéré pour arriver en France qu’on partira jamais. On restera ici jusqu’à la fin », explique-t-il en parlant de son ami Omar Sy, qui vit aux Etats-Unis, « pas pour des raisons fiscales » mais parce qu’il « fallait qu’il prenne un peu de recul sur ce qui lui arrivait ». « On est solidaire, ajoute Jamel. C’est des choses qu'on a apprises dans nos quartiers. Aujourd’hui en France ça ne va pas très bien, on se serre les coudes. »

Voici.fr

Lundi 17 Décembre 2012 - 12:05


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter