Japon: un septuagénaire s'immole par le feu dans un train à grande vitesse

Un septuagénaire japonais s'est immolé par le feu mardi à bord d'un train à grande vitesse près de Tokyo, tuant en même temps une passagère, un incident sans précédent au Japon, pays fier de la sécurité hors pair de son réseau ferré.



Selon des témoins, l'homme s'est arrosé d'un liquide inflammable - "sans dire un mot" - avant d'allumer un briquet et de mettre le feu. Les autres passagers ont hurlé.
Selon des médias, un bruit d'explosion aurait été entendu près des toilettes.
"C'était du pétrole ou de l'essence, mais ça a pris comme une torche", a expliqué un voyageur à la chaîne NHK, un autre témoin direct évoquant une "odeur insoutenable".
Le passager qui s'est immolé et une femme sont décédés, selon les autorités locales. Il s'agit d'un homme de 71 ans, dont le cadavre brûlé a été découvert par le conducteur du train, selon les médias.
Au moins trois autres personnes ont été sérieusement blessées et six plus légèrement, ont précisé les autorités. Une vingtaine de passagers ont dû être traités après avoir inhalé de la fumée.
"Le feu a démarré près des toilettes, selon les informations que nous avons obtenues,", ont précisé le pompiers.
"Il est possible qu'il y ait eu une réaction de panique de la part des passagers à proximité, apeurés par la fumée", a rapporté un journaliste.
- Liquide orange -
Un témoin a déclaré aux médias avoir incidemment conversé avant l'incident avec celui qui a commis son suicide.
"Il m'a dit -Allez à l'arrière, c'est dangereux- Je ne savais pas ce qui se passait. J'ai déplacé mes affaires. Puis il a sorti un réservoir en plastique. A l'intérieur, il y avait un liquide orange. J'ai trouvé cela étrange. Je lui ai demandé qui il était. Il a dit, +Rien, rien, allez à l'arrière+".
Il s'est embrasé peu après. Si le nombre de suicides reste relativement élevé - de l'ordre de 25.000 par an -, il est rare qu'ils prennent une tournure aussi spectaculaire.

AFP


Mardi 30 Juin 2015 - 12:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter