"Je pense avoir fait de mon mieux", Pape Dieng



C’est fait. Pape Dieng a passé le témoin à Mouhamadou Makhtar Cissé désormais Directeur général de la SENELEC. Mais avant de céder le fauteuil, l’ex-DG revient sur son passage à la société nationale d’électricité notamment la grève des prestataires. « Un problème extrêmement difficile », qualifie Pape Dieng qu’il dit avoir trouvé à la SENELEC. « Aujourd’hui, il y a trois (3) choses difficiles, d’abord le problème des prestataires », campe ce dernier de préciser qu’il opérait « les réformes pour mettre les finances sur les rails…jusqu’au moment où les prestataires ont décidé d’aller à l’Inspection du Travail et nous ont fait convoquer… ».
 

Le second problème concerne les syndicats, ces derniers temps. Ces derniers «demandent une augmentation de salaire de 15% en plus de 10% qu’ils avaient eu en début d’année». Ce, en plus des « chefs de services et certains cadres qui voulaient qu’on achète des véhicules  à plus de 300 d’entre eux… Je ne pouvais pas signer cela… », clôt Pape Dieng. 


Samedi 27 Juin 2015 - 11:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter