PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



« Je suis, je reste mairesse de Podor », Aïssata Tall Sall qui annonce un recours

Elle est dans tous ses états. C’est le moins que l'on puisse dire. Quelques minutes après l’annonce de l’annulation de son installation en tant que mairesse de Podor, elle ne manque pas de réagir. Ce, pour faire trois (3) observations et préciser qu'elle reste mairesse de Podor.



« Je suis, je reste mairesse de Podor », Aïssata Tall Sall qui annonce un recours
« Un en direction de la Cour d’appel, dire que ce qui s’est passé ce matin à Saint-Louis, ne relève pas de la justice. C’est une forfaiture, un hold up qui a été orchestré par le premier président de la Cour d’appel.  Vous avez senti depuis quelques jours que mes avocats étaient en train de dénoncer de la façon la plus grave, l’attitude de ce magistrat qui ne se conforme pas à son serment. Aujourd’hui, les faits nous ont donné raison. Il a osé prendre sa propre décision à l’Assemblée Générale  (AG). Jamais de mémoire d’avocat, cela fait plus de trente (30) ans que je porte la robe, je n’ai vu une décision où une partie de la Cour d’appel refuse de façon délibérée de s’associer à une forfaiture. Je rends hommage à ces juges-là qui ont raison de se démarquer.


La deuxième observation, c’est en direction de ceux que vous annoncez comme étant la victoire de l’autre camp, l’autre camp n’a pas gagné, j’ai demandé immédiatement au moment où je parle à mes avocats d’introduire un recours devant la Cour suprême qui rendra le verdict final. A Saint-Louis, ce qui s’est passé relève de la première instance. La dernière instance, c’est donc le dernier mot revient à la Cour suprême. Le dossier est transféré à Dakar et c’est devant cette juridiction », que les choses se joueront », charge la responsable du Parti Socialiste (PS).


Mieux, Aïssata Tall Sall demeure convaincue qu’elle sera rétablie dans ses droits de mairesse de Podor. Le troisième et dernier commentaire, se veut par ailleurs clair. «Je suis et je reste mairesse de Podor. Tant que le recours n’est pas définitif, c’est moi le maire de Podor. Je le reste. Je continue dans mes fonctions, d’être auprès des populations », martèle-t-elle. Ce, en appelant « à la sérénité auprès de tout le monde, surtout au respect de la loi en attendant que la Cour suprême se prononce », sur les ondes de la Rfm. 


Mardi 12 Août 2014 - 14:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter