Jets de pierres sur le cortège du président Sall: l’alibi du secrétaire général adjoint du MEEL



 Jets de pierres sur le cortège du président Sall: l’alibi du secrétaire général adjoint du MEEL
Le Secrétaire général adjoint du Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL) n’aurait pas dû se rendre au commissariat central, surtout après les événements de vendredi notamment avec les jets de pierres sur le cortège du président Sall. Informés de l’arrestation d’étudiants à la suite dess incidents, Oumar Sarr et Me El Hadji Amadou Sall du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) ont décidé d’aller s’assurer que ceux qui ont été arrêtés ne sont pas membres de leur parti. Et comme ces deux responsables ne connaissant pas les plus jeunes, ils ont fait appel à EL Hadji Thiaw pour les aider à les identifier. Ce que le secrétaire général adjoint du MEEL ne savait pas, c’est qu’il était recherché car une fois au commissariat central, il a été arrêté puis placé en garde-à-vue.

 
Les étudiants qui risquent gros devraient faire face au Procureur de la République, sous peu. Et pourtant d’après ses amis le secrétaire général adjoint du MEEL a un alibi dans la mesure où le vendredi, il n’était même pas sur le théâtre des affrontements. Avocat stagiaire, El Hadji Thiaw se trouvait au Cabinet au moment des faits, sert « l’As ». Me El Hadji Amadou Sall qui dénonce un kidnapping, s’est constitué pour sa défense. 


Lundi 3 Août 2015 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter