Journées d'études : des recommandations pertinentes pour la sortie de crise dans le Sahel



Journées d'études : des recommandations pertinentes pour la sortie de crise dans le Sahel
Les Journées d'études sur la problématique : « Quelles constructions politiques dans la zone sahélo-saharienne ? » se sont achevées le samedi 26 juillet 2014 au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

En motivant la tenue de cette rencontre, le Gouvernement de la République du Mali a démontré sa détermination à réunir toutes les ressources scientifiques, intellectuelles et humaines capables d'apporter une plus-value dans la recherche de la paix et du développement, comme en témoigne la présence de Monsieur le Premier ministre, M. Moussa Mara, à la cérémonie d'ouverture.

Parmi les recommandations, il est à noter la création d'une structure d'anticipation des crises autour des chercheurs maliens, la mise en place d'un code de bonne conduite pour les journalistes en temps de crise, ou encore la promotion d'un « nouveau roman national » incluant toutes les composantes communautaires du pays.

L'ensemble des propositions seront regroupées dans les actes des journées d'études et de réflexion, qui seront officiellement remis au Gouvernement dans les prochaines semaines.

Lors de la clôture de l'événement, Monsieur Zahabi Ould Sidi Mohamed, Ministre de la réconciliation nationale, a indiqué que l'ensemble des recommandations pertinentes seront appliquées. C'est déjà le cas pour l'implication de la société civile et des communautés au processus de dialogue inclusif, un aspect essentiel de la feuille de route signée à Alger le 24 juillet 2014.

Compte tenu de l'intérêt évident de ce type de rencontres, le ministère de l'Economie numérique, de l'information et de la communication envisage la pérennisation d'un cadre d'information, d'échange et de dialogue entre le Gouvernement et les chercheurs.

Le Gouvernement tient à remercier l'ensemble des chercheurs, ainsi que la MINUSMA, la Friedrich Ebert Stiftung et Promediation, pour leur appui stratégique à la réussite de ces journées.

Le Ministère de l'Economie numérique, de l'Information et de la Communication se réjouit de la participation d'une centaine de chercheurs, d'experts et de personnes ressources, maliens et étrangers (Algérie, France, Mauritanie, Niger, Tchad), aux différents ateliers tenus du 24 au 26 juillet 2014.

Dépêche

Dimanche 27 Juillet 2014 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter