Jusqu’où ira Macky Sall dans les audits de la gestion de Wade ?



Jusqu’où ira Macky Sall dans les audits de la gestion de Wade ?
Après avoir remué les audits qui ont été commandités par l’ancien régime entre 2008 et 2009, Macky Sall ouvre une nouvelle phase dans la traque des détourneurs de deniers publics. En voyage à Paris, le président de la République a révélé que ses audits vont démarrer incessamment. Jusqu’où ira-t-il dans la quête de la vérité sur la gestion des biens publics ? En tout cas, il a révélé devant la presse française avoir signé le décret portant démarrage des audits. « Les audits vont démarrer puisque j’ai signé enfin le décret qui va organiser le cadre dans lequel ils se feront, mais ils se feront sur la gestion et non sur le régime. On interrogera les personnes qui ont eu à gérer, non pas parce qu’elles ont été Pds, mais par rapport aux dossiers qu’elles ont eu à gérer. Ce sera donc un audit de gestion et non l’audit d’un régime», a dit Macky Sall.

Le chef de l’État a précisé que tous les audits qui font couler beaucoup d’encre et de salive ne sont pas de lui. « C’était des audits faits par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) et d’Inspection générale d’État (Ige) depuis l’ancien régime. A mon arrivée ces dossiers ont été transmis à la justice. Il faut que ceux qui ont géré rendent compte de leur gestion», a insisté M. Sall.
Ces audits pourront aider à faire la lumière sur plusieurs scandales et scènes de gaspillages de deniers publics dénoncés sous le magistère de Wade. Les Sénégalais semblent s’impatienter. Ils veulent manifestement savoir ce qui s’est passé à la Lonase, au Port autonome de Dakar, au Cices, dans les ministères. Le président Macky Sall a récemment dit qu’il ne protégera personne. Nombre de Sénégalais peuvent espérer que les leaders qui s’empressent de rejoindre l’Alliance pour la République (Apr) pour peut-être échapper au contrôle ne pourront pas compter sur le chef de l’Etat. Ils attendent visiblement le président Sall aux actes.
Issa NDIAYE

Issa NDIAYE

Mercredi 11 Juillet 2012 - 11:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter