Karim Wade est arrivé sous un vacarme total des partisans



On y est, ce 31 juillet, le jour fixé pour le début du procès de Karim Wade poursuivi dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Après plusieurs mois d'instruction devant la Cour de Répression de l'enrichissement illicite (Crei), le fils de l'ancien président de la République va enfin faire face aux juges. Depuis le petit matin, le palais de justice est prit d'assaut par les partisans de l'ancien ministre sous le régime de son père. A 8 heures déjà de longues files d'attente s'étaient emparer de l'entrée du tribunal.


La grande salle du tribunal qui fait 1500 places est pleine à refouler du monde. Les avocats de l'Etat comme ceux de Karim Wade sont arrivés dans la salle d'audience. On a la présence remarquable d'un certain nombre d'entre eux comme, Me Alioune Badara Cissé (ABC), avocat d'un des mis en cause dans cette affaire, qui est un des premiers à arriver dans les locaux, Me Olivier Sur un des avocats de Karim Wade.



Jeudi 31 Juillet 2014 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter