Karim traité de « criminel de sang et d'argent », Viviane Wade s'emporte !



Karim traité de « criminel de sang et d'argent », Viviane Wade s'emporte !
Elle a tenu apporté son soutien à son fils depuis le début du procès, mais Mme Viviane Wade n'a pas supporté hier, les mots qui sortaient de la bouche des avocats de l'Etat en direction de sont fils. En effet, Me William Bourdon, grand défenseur des Droits de l'Homme, l'avocat qui a fait référence dans certaines affaires en Union soviétique et en Italie entre autres a parlé des exceptions du camp de Karim Wade.

«Les exceptions à venir ne sont qu'un psaume ... un récitatif », soutient-il. Parlant de Karim Wade, il a demandé à la cour de se souvenir de ces procès « de grands criminels de sang et d'argents » qui, pour échapper à la glaire de la justice, « discréditent les juges, crachent sur le tribunal, font dans la victimisation, créent la confusion avec de la manipulation intellectuelle ... », souligne Me Bourdon. 



Estimant que le procès de Karim débute de la même manière, il souligne le fait que le fils de l'ancien président de la République, à l'image de ses accusés de « criminels de sang et d'argent », s'est payé des avocats qui avec une grande intelligence, tentent de le sortir d'affaire. Pour lui, les pilleurs du contribuable sénégalais ne pourront pas échapper à la justice. De par ces phrases acerbes, l'avocat français a provoqué une agitation chez l'ex première dame du pays. Elle s'est tortillée les doigts, ouvrant la bouche pour marquer sa surprise. Selon l'Observateur, elle s'est emportée en se tournant vers Pape Samba Mboup qui a tenté de la calmer.


Mercredi 6 Août 2014 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter