Kenya : émeutes meurtrières à Mombasa après l'assassinat d'un imam radical

Les émeutes ont commencé vendredi 4 octobre après la prière. Mais depuis jeudi soir déjà, la tension était montée d’un cran à Mombasa à cause de l’assassinat de quatre personnes dont un imam radical, Cheikh Ibrahim ; toutes ont été tuées dans leur voiture alors qu’elles rentraient chez elles. Une église de l’Armée du salut a également été incendiée.



Kenya : émeutes meurtrières à Mombasa après l'assassinat d'un imam radical

Les émeutes ont commencé à la sortie de la prière du vendredi, non loin de la mosquée Musa du quartier Majengo. Cette mosquée a été mentionnée à de nombreuses reprises comme l’un des principaux centres de recrutement des sympathisants shebabs au Kenya. C’est là qu’avait l’habitude de prêcher Cheikh Ibrahim, l’imam assassiné jeudi soir alors qu’il était en voiture avec quatre autres personnes.
 

C’était aussi là que l’imam radical Aboud Rogo Mohamed, assassiné dans les mêmes circonstances inexpliquées, par des hommes non identifiés fin août 2012, tenait des prêches enflammés contre le gouvernement kényan ou les Etats-Unis notamment.

Aboud Rogo Mohamed était accusé par les Nations unies et les Etats-Unis de soutenir les shebabs et d’être proche d’al-Qaïda. Il y a plus d’un an, sa mort avait provoqué plusieurs jours de violences dans la ville côtière.
 

 A (RE)LIRE : le MYC, un mouvement jihadiste soupçonné de propager la guerre sainte dans la région

Cheikh Ibrahim était considéré comme son successeur et les photos de son corps ensanglanté circulant sur les réseaux sociaux ont vite fait monter la colère. Les sympathisants de Cheikh Ibrahim ont accusé la police d’exécution extrajudiciaire, ce qu’elle a démenti.

→ A (RE) LIRE  : inquiétants affrontements entre communautés religieuses à Mombasa


S ource : Rfi.fr

 


Dépéche

Samedi 5 Octobre 2013 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter