Khalifa Sall ouvre les hostilités: "La ville de Dakar va s'occuper de ses ordures"

Convoqué par l'édile de la capitale, le conseil municipal de Dakar s'est prononcé sur le transfert du programme de gestion des déchets solides confiée à l'UGC (Unité de Coordination et de Gestion) des ordures au détriment de l'Entente Cadak-Car. Déterminé, Khalifa Sall l'est contre l'Etat du Sénégal dans cette affaire. Car dit le responsable socialiste: "La ville de Dakar va s'occuper de ses ordures".



"Ceux qui ont pris ce décret savent bien que la CAR telle qu'elle avait été constituée, ne peut pas être dissoute par une pétition initiée par des élus de Rufisque. C'est un décret qui a créé la CAR et la Cadak. Par conséquent seul un décret peut les dissoudre", campe le maire socialiste. Ce qui gène le plus dans cette affaire, c'est qu'on le mette dans un texte qu'on fait signer par le président de la République", fulmine Khalifa Sall. Réfutant toutes les raisons avancées, l'édile de Dakar indique qu'"après les élections locales de 2014, la Cadak a renouvelé ses instances sous l'autorité du gouverneur...Entente Cadak-Car a donc fonctionné depuis lors de manière transitoire en attendant que la Car soit renouvelée sur la base de réalités actuelles...". 

"Cela m'a fait très mal qu'on parle de précarité des conditions de travail du personnel. Heureusement que le personnel a dit que c'est faux", poursuit le responsable du Parti Socialiste (PS). "La ville de Dakar va s'occuper de ses ordures  parce que ce que l'Etat ne prend pas en compte, c'est que l'autorité naturelle compétente pour s'occuper d'ordures, c'est le maire". 



Jeudi 26 Novembre 2015 - 08:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter