L’AFFARD veut la suppression des visas pour aller à Addis Abeba



L’AFFARD veut la suppression des visas pour aller à Addis Abeba
L’association des femmes africaines pour la recherche et le développement (AFARD) prône la suppression des visas pour aller en terre Ethiopienne.
L’AFARD justifie ce vœu par la position stratégique qu’occupe ce pays qui abrite le siège de l’union africaine (UA). Le siège de l’UA se trouve à Addis Abeba, donc «ce n’est pas normal que les africains se dotent d’un visa pour aller là-bas», a clamé Odile Ndoumbé Faye, secrétaire exécutif de l’AFARD qui faisait face à la presse à son siège à Dakar. Mme Faye d’ajouter que : «la libre circulation des biens et des personnes doit être plus large».

L’AFARD a été créée en décembre 1977 à Dakar par un groupe de femmes africaines chercheures qui ont décidé d’entreprendre des actions de recherche, de plaidoyer et de formation pour améliorer les conditions des femmes et transformer les rapports de genre dans les sociétés africaines.


Mercredi 1 Juillet 2015 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter