L’Afrique enregistre des centaines de millions de cyberattaques par an



L’Afrique enregistre des centaines de millions de cyberattaques par an
Selon une estimation généralement acceptée, la cybercriminalité coûte à l'économie mondiale la somme de US$ 500 milliards, soit plus que le Produit Intérieur Brut de l'Afrique du Sud (350.6 milliards de dollars) et un peu moins que celui du Nigeria (521.8 milliards de dollars), la première économie du continent.
 
Ce dernier paie un lourd tribut au fléau: selon des estimations, la cybercriminalité coûte à l'économie nigériane la somme de US$500 millions - environ 300 milliards de Francs CFA.
 
Il est important de noter que le terme de cybercriminalité englobe l'ensemble des crimes commis sur Internet ou au moyen de réseaux et autres outils informatiques.
 
Il va de soi que le phénomène dépasse de loin les arnaques ordinaires perpétrées au moyen d'e-mails - la fameuse arnaque "419" originaire du Nigeria.
 
Parallèlement à cette forme de criminalité qu'on rangerait volontiers au rayon des menus fretins, se développent, à échelle industrielle, une kyrielle d'activités recourant à des moyens ultrasophistiqués.
 
Dans cet article, nous nous efforcerons de vous présenter les différentes formes de cybercriminalité, les caractéristiques de leur champ d'action, ainsi que les données disponibles y afférentes.
 

Khadim FALL

Mardi 5 Juillet 2016 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter